Dernières nouvelles

Fêtons les 500 ans de la ville du Havre

mai 17, 2017 Actualité

 

Du 27 mai au 8 octobre, la ville du Havre célèbre ses 500 ans à travers la manifestation « Un Eté au Havre » : des artistes de tous bords (sculpteurs, graphistes, designers, romanciers...) présentent leurs oeuvres monumentales à travers la cité pour fêter cet anniversaire. L’occasion de découvrir la ville du Havre, saluée par le concours EDEN « Tourisme et Sites reconvertis » en 2011.

 

Découvrir la ville au fil des oeuvres

« Un Ete au Havre » a invité architectes, graffeurs, photographes, compagnies de théâtre du monde entier à prendre possession de la ville pour s’en inspirer et y exposer leur travail.

N’oublions pas que depuis longtemps déjà, Le Havre a inspiré les artistes : le Musée d’Art Moderne André Malraux le rappelle en exposant exceptionnellement des oeuvres de Claude Monnet peintes ici, dont le célèbre Impression, soleil levant.

Cette année encore, la ville a été source d’inspiration pour les artistes invités. Les oeuvres des plasticiens mettent en scène containers, cabines de plages, cafés, jeux d’eau sur le bassin du commerce... Les artistes sèment sur les murs des personnages malicieux (les célèbres Gouzous de Jace) et illuminent des cheminées industrielles. Ils imaginent des villes flottantes et des Jardins fantômes. Même les commerçants participent, en exposant les textes d’auteurs français inspirés par la ville et ses habitants.

Pour découvrir toutes ces oeuvres, 4 parcours ont été mis en place à travers la ville :

 

  1. La Ville Perret : ce parcours architectural rend hommage à Auguste Perret et son urbanisme moderne, à travers la découverte de ses monuments et des installations d’architectes et de graffeurs qui s’en sont inspirés.

 

  1. Vers le Port : tourné vers la mer, cet itinéraire vous faire admirer les oeuvres d’artistes qui se sont inspirés de l’histoire portuaire de la ville.

 

  1. Les Escaliers : en prenant la direction de la ville haute, épargnée par les bombardements, découvrez l’effervescence créative qui règne dans ces quartiers plus anciens.

 

  1. Les Bassins : ici, l’eau est au coeur des oeuvres, à découvrir en flânant au fil de l’eau. Entre deux expositions, prenez le temps de déguster un plat de poisson avec vue sur la mer.

 

Principaux rendez-vous

Si certaines installations restent toute la durée de la manifestation (du 27 mai au 8 octobre), d’autres ne sont présentes que quelques jours. Des nombreuses représentations et expositions sont également programmées. Vous trouverez l’intégralité du programme ici : www.uneteauhavre2017.fr/fr/agenda

Les temps forts :

  • 27 mai : Journée d’ouverture, avec parade déjantée et concerts
  • 27 mai au 8 octobre : la majorité des installations monumentales et des expositions
  • 7-9 juillet : les Géants de la compagnie Royal du Luxe envahissent la ville
  • 9 septembre au 8 octobre : exposition Impression(s), soleil au Musée d’Art Moderne André Malraux
  • 8 octobre : Jour du grand anniversaire, avec découverte d’une installation collective pérenne dans les Jardins suspendus

 

L’art dans la rue : 30 œuvres d’art à ciel ouvert

Pendant cinq mois, l’espace public est envahi par une trentaine d’œuvres d’art à ciel ouvert, signées d’artistes français ou étrangers :

  • Félicie d’Estienne d’Orves fait s’illuminer les deux hautes cheminées de la centrale thermique EDF.
  • Julien Berthier pose sur le toit de la gare L’altoviseur, un immense rétroviseur qui renvoie le reflet du paysage urbain.
  • Vincent Ganivet fait s’imbriquer deux arches monumentales composées de containers multicolores. Le graffeur Jace sème des Gouzous (son personnage-fétiche) un peu partout en ville.
  • Le duo suisse Lang/Baumann installe une structure cubique blanche aux faux-airs de serre-joint sur l’un des deux immeubles emblématiques de la Porte Océane.
  • Le néerlandais Karel Martens recouvre de couleurs vives quelque 713 cabanes de plage.
  • La japonaise Chiharu Shiota remplit la nef de l’église Saint-Joseph d’un tourbillon de laine rouge. Le Thaïlandais Surasi Kusolwong, lui, a créé des milliers de cubes de béton et inséré un lingot d’or dans une trentaine d’entre eux. Chaque cube est vendu 5 euros… avec ou sans lingot, ce sera la surprise !

 

Les grandes expositions

  • La rétrospective Pierre et Gilles : le MuMa (musée d’Art moderne André Malraux) accueille du 27 mai au 20 août une rétrospective consacré au duo Pierre et Gilles (Gilles est havrais !), puis, du 9 septembre au 8 octobre, l’exposition Impression(s), soleil, avec plus de 30 œuvres inspirées par les fascinantes lumières de l’estuaire de la Seine. Parmi elles, le tableau Impression, soleil levant de Claude Monet, prêté par le musée Marmottan-Monet à Paris, et célèbre pour avoir donné son nom au mouvement impressionniste. 

 

  • Les Villes Flottantes : du 27 mai au 8 octobre, l’association French Lines présente dans l’exposition Villes flottantes un ensemble de photos, objets, films et maquettes qui racontent le fabuleux destin de paquebots mythiques sur les mers et les océans du globe.

 

Toutes les informations sont à retrouver sur le site de la manifestation : www.uneteauhavre2017.fr