Oloron Sainte-Marie


 

Au sud de Pau et aux portes du Parc National des Pyrénées, Oloron-Sainte-Marie et sa région offrent de nombreuses activités. Randonnées, rafting, pêche ou vélo : les activités nature y ont toute leur place. La ville, classée ville d’Art et d’Histoire, abrite un patrimoine varié. Nourrie des produits du Béarn, Oloron-Sainte-Marie a pendant un temps organisé les « Journées Européennes de la Gastronomie », qui lui ont valu le prix du concours EDEN 2008 « Tourisme et Patrimoine immatériel ».

Le patrimoine culturel et économique

Oloron-Sainte-Marie offre au visiteur une silhouette magnifique, avec ses maisons suspendues au-dessus du Gave d’Aspe, son architecture traditionnelle béarnaise, ses ruelles et ses monuments historiques. Dans le quartier de Sainte-Croix, coeur de la vieille ville médiévale, les monuments historiques sont nombreux : Tour de Grède du XIIe siècle, Maison du Patrimoine dans une demeure bourgeoise du XVIIIe siècle, sans oublier la cathédrale du XIIe siècle, classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO, et son trésor : des joyaux d’ébénisterie datant des XVIIe et XVIIIe siècle comme une crèche taillée dans du bois de chêne.

Oloron-Sainte-Marie est une excellente étape pour découvrir le Béarn : cette ancienne province française, voisine du Pays basque, possède une identité et des traditions fortes. Pelote basque, langue occitane, toits à corniche sont autant de symboles béarnais que vous découvrirez ici.

Le talent rare d’Oloron-Sainte-Marie est aussi d’avoir su intégrer ses atouts industriels et artisanaux au sein de son patrimoine culturel. Ainsi, la ville a su valoriser le savoir-faire des nombreux ateliers et entreprises locales. Le géant suisse du chocolat Lindt&Sprüngli a une usine dans la ville béarnaise, qui est aussi la capitale historique du béret, encore fabriqué sur place aujourd’hui par plusieurs maisons, dont Laulhère. Dans les environs, vous découvrirez aussi une route des vins avec les coteaux de l’AOC Jurançon, une petite appellation de 1000 hectares qui produit deux vins blancs, l’un sec et l’autre moelleux.

 

Une ville de gastronomie

Comme une synthèse de cette démarche alliant culture, économie et gastronomie, Oloron-Sainte-Marie a monté un festival biennal très original : les Journées Européennes de la Gastronomie, distingué par le concours EDEN 2008 « Tourisme et Patrimoine immatériel ». Pendant plusieurs années, il a fait la promotion de la gastronomie traditionnelle comme levier de la valorisation du patrimoine culturel.

Le festival n’est plus organisé mais il a laissé un bel héritage à Oloron-Sainte-Marie, qui est une étape gastronomique d’exception, avec de nombreux restaurants. Vous y dégusterez notamment la Garbure, soupe paysanne au chou et aux légumes typique du Béarn…

 

Le Piémont Oloronais, destination nature

Le Piémont Oloronais, région des contreforts des Pyrénées autour d’Oloron-Saint-Marie, est la porte d’accès aux montagnes du Béarn. Au sein de cette région dotée de magnifiques paysages de montagne, un large choix de visites et d’activités vous est offert. Les vallées montagneuses de Barétous, d’Aspe et d’Ossau sont un paradis des sports de montagne et d’eaux vives, du trail au rafting en passant par le VTT, le vélo de route, la randonnée… ou la pêche ! La Pierre Saint-Martin, Le Somport et Gourette sont de charmantes stations de ski familiales, paradis de l’or blanc en hiver, celui de la randonnée en été.

Les Pyrénées béarnais sont en entier labélisés « Pays d’Art et d’Histoire ». A la beauté naturelle s’ajoute celle des réalisations humaines, avec une myriade de villages, châteaux, églises, forteresses et jardins implantés dans des paysages d’exception.

 

Des animations toute l’année

De nombreux festivals sont organisés toute l’année à Oloron-Sainte-Marie, mettant à l’honneur le film web, les livres, le jazz ou encore le théâtre. Plus d’informations dans l'onglet Culture.

 

Oloron-Sainte-Marie a été primée au concours EDEN 2008, dans la catégorie « Tourisme et Patrimoine immatériel ». Culture, gastronomie, artisanat, entreprises : cette combinaison donne à la ville béarnaise une identité originale. En son temps, le Festival des Journées Européennes de la Gastronomie a incarné cette synthèse oloronaise. Si le festival ne se tient plus actuellement, Oloron-Sainte-Marie reste une ville de gastronomie, de savoir-faire et de production artisanale. Un patrimoine immatériel indémodable.

 

Une ville de savoir-faire gastronomique…

Terre de savoir-vivre et de convivialité, la région d'Oloron-Sainte-Marie est la patrie de nombreux produits du terroir à savourer sur place. Sur les marchés, lieux de rencontres traditionnels dans le sud-ouest français, vous pourrez goûter en toute convivialité à ce que le Béarn a à offrir : fromages locaux, tel le célèbre Ossau-Iraty produit grâce au lait des brebis laissées en pâturage en montagne tout l’été, jambon de pays, boudin noir, vin de Jurançon : une appellation du Béarn proposant des vins blancs secs ou moelleux, eau minérale d’Ogeu, agneau de lait des Pyrénées, produits dérivés du canard…

Quant au plat phare du Béarn, il se déguste à toutes les bonnes tables d’Oloron-Sainte-Marie : la Garbure. Cette soupe au chou et aux légumes variés a même sa fête, chaque premier samedi de septembre, la Garburade, pittoresque et savoureux concours entre les meilleurs cuisiniers de ce met organisé dans le Jardin Public.

Autre spécialité d’Oloron, le Russe plaira aux amateurs de desserts : ce gâteau à base de biscuit dacquoise, d’amandes et de crème au beurre pralinée a été créé ici par Adrien Artigarrède en 1925 et se déguste toujours dans la pâtisserie éponyme.

La présence à Oloron-Sainte-Marie du site de production français des délicieux chocolats Lindt est à l’image de ce lien entre saveurs gastronomiques, production et commerces. Vous ne manquerez sans doute pas lors de votre séjour dans la cité béarnaise de rendre une visite au magasin d’usine qui vous permet d’accéder aux produits de la marque suisse à prix réduit.

 

… et de l’habillement

L’autre savoir-faire d’Oloron-Sainte-Marie, c’est l’artisanat textile et en particulier son art du couvre-chef. En effet, la ville est la capitale du béret et elle a longtemps accueilli de nombreuses maisons de production de cette casquette typiquement française. Certaines ont subsisté, comme Laulhère. On peut visiter ateliers et boutique de la manufacture de bérets, sur les traces de cet artisanat porteur de l’identité pyrénéenne.

Oloron-Sainte-Marie détient d’autres trésors de l’artisanat, comme la cordonnerie Lys et les tissages Lartigue 1910, qui produisent de superbes produits finis de linge basque traditionnel (sacs, rideaux, nappes, coussins). Vous pouvez également en visiter l’atelier et la boutique, situés avenue Georges Messier à Oloron-Sainte-Marie.

 

Oloron-Sainte-Marie occupe un site idéal à la jonction entre la plaine aquitaine et les montagnes des Pyrénées. Ses environs, verts et arrosés par de nombreux cours d’eau, offrent un paysage agréable, tandis que les vallées du Haut-Béarn vous mènent tout droit vers les sommets. Un paradis pour la randonnée, le VTT et autres sports de plein air, pour les sports d’eau vive, de montagne, mais aussi pour la pêche et une panoplie de loisirs praticables grâce aux équipements de la région : piscine, parc aquatique, skate-parc ou tennis. Sans oublier, en hiver, le ski et les sports de glisse.

 

La montagne, ses routes et ses pistes

Oloron-Sainte-Marie est une des portes d’entrée du Parc National des Pyrénées, l’un des plus beaux espaces naturels du pays. En quelques kilomètres, vous êtes au cœur des vallées de montagne qui vous offrent des paysages grandioses : les vallées de Barétous, d’Aspe, d’Ossau.

Avec ses cols magnifiés par le Tour de France et ses routes escarpées, la région est un site privilégié pour pratiquer le vélo de route en montagne. Pour des itinéraires moins sportifs, le piémont, territoire de transition entre hautes montagnes pyrénéennes et plaines d’Aquitaine, se prête aussi très bien au cyclotourisme. 

Sur les hauteurs, c’est à VTT que vous découvrirez les beautés sauvages de la montagne pyrénéenne. Qui s’offrent à vous aussi à pied : le Béarn est un paradis pour le randonneur. Depuis Oloron-Sainte-Marie, des dizaines d’itinéraires sont possibles.

Pour découvrir tous les itinéraires, rendez-vous sur le site du Parc National ou dans l’une des Maisons du parc qui vous accueillent toute l’année.

L’hiver venu, vous vivrez les plaisirs de la glisse dans les stations de ski de Gourette, Somport ou La Pierre-Saint-Martin, apanage des skieurs, snowboarders, fondeurs et autres montagnards.

 

Des infrastructures de loisirs

Sur les rivières, vous pourrez pratiquer le rafting, le canoë-kayak, le canyoning et autres sports d’eau-vive. Dans une veine plus calme, la pêche est un loisir répandu dans le Béarn que certains vous feront partager : vous pouvez recourir aux services d’un guide de pêche pour explorer la nature de cette manière. Plus d’informations sur les sites et les prestataires sur le site du parc.

En dehors de la montagne et de l’eau, le piémont oloronais est une destination loisirs privilégiée, dotée de belles infrastructures. La piscine intercommunale du pays oloronais est dotée d’équipements nautiques de premier ordre et d’un parc aquatique, avec fosse à plongeon, bassin ludique, plages engazonnée, terrain de beach-volley, bassins extérieurs et intérieurs. La commune compte aussi un skatepark et des terrains de tennis. Pour ceux qui veulent allier sport et immersion dans les traditions locales, un complexe sportif permet de jouer à la pelote basque et aux quilles, deux sports typiques de la région. Pour plus d’informations sur le site de l’Office du Tourisme.

 

Classée ville d’Art et d’Histoire, Oloron-Sainte-Marie arbore un patrimoine riche et varié. Vous y découvrirez une cathédrale classée à l’UNESCO, des quartiers de ville bordés d’immeubles anciens en pierre ou en colombage, une crypte étonnante. Alentours, le Piémont Oloronais regorge de sites historiques et culturels, comme le fort du Portalet. Du côté de la culture vivante, la cité béarnaise n’est pas en reste avec ses différents festivals d’art.

 

Un patrimoine historique important

La ville d’Oloron-Sainte-Marie abrite la Cathédrale Sainte-Marie, construite entre le XIIe et le XIVe siècle, au magnifique portail roman sculpté et aux belles chapelles colorées. La cathédrale est d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre d’étape sur l’un des chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France.

Dans la vieille ville, nombreux sont les monuments religieux qui attireront votre attention, comme l’église Sainte-Croix, aussi romano-gothique, avec ses chapiteaux peints, l’église Notre-Dame avec son atypique crypte, véritable petit musée d’art sacré.

Le patrimoine civil n’est pas moindre. Commençons par la tour de Grède, tour de guet du XIVe siècle qui offre aujourd’hui une belle vue sur les Pyrénées. Continuons avec le Château de Légugnon du XVIe siècle, les remparts en partie encore debout et de nombreuses habitations à colombage, en pierre de taille ou parées d’ardoise dans les quartiers Sainte-Croix et Sainte-Marie. Trônant au-dessus de la rivière du gave d’Aspe, les maisons suspendues sont sans doute les plus charismatiques de toute la ville.

Autour de la ville, le Piémont Oloronais est également labélisé pays d’Art et d’Histoire. Vous y découvrirez un patrimoine historique, rural et religieux passionnant, avec des monuments tels le fort du Portalet, construit au milieu du XIXe siècle pour garder la frontière avec l’Espagne et qui surplombe l’Aspe.

 

Un pays de culture vivante

Plusieurs évènements culturels ponctuent le calendrier à Oloron-Sainte-Marie. Au printemps, le Festival du film web amateur est unique en son genre, et diffuse sur grand écran les meilleurs courts-métrages diffusés sur le web.

Le second week-end de juin, le salon Livres sans frontières fête tout particulièrement les nouveautés littéraires. Le premier week-end de juillet, c’est le jazz qui s’invite dans la cité béarnaise avec le Festival Des rives et des notes.

Toute l’année, l’espace culturel Pierre-Jéliote accueille une programmation de théâtre et de musique de grande qualité. Vous aurez peut-être la chance d’y voir les chanteurs du Faget d’Oloron qui interprètent le répertoire de la chanson béarnaise traditionnelle.

 

Passer du temps dans la petite cité béarnaise, c’est profiter de la qualité de son accueil. Pour poser vos valises, vous avez le choix entre différents établissements de qualité.

 

Où dormir

 

  • Hôtel de la Paix, à Oloron-Saint-Marie : situé dans le centre-ville, dans un bel immeuble, avec des chambres tout confort pour profiter des commodités de la ville et des attractions touristiques. A partir de 62 €/ nuit - www.hotel-oloron.com - avenue Sadi Carnot, 64400 Oloron-Sainte-Marie - 05 59 39 02 63

 

  • Hôtel l’Astrolabe, à Oloron-Saint-Marie : dans un immeuble coloré du XIXe siècle doté d’un beau cachet, chaque chambre joliment décorée a pour thème une destination exotique : Afrique, Asie, îles grecques… On déguste le petit-déjeuner dans une salle lumineuse et agréable. A partir de 59 €/ nuit - www.hotel-astrolabe.com - 14 place Mendiondou, 64400 Oloron-Sainte-Marie - 05 59 34 17 35

 

  • Chambres d’hôtes l’Amphitryon, à Oloron-Saint-Marie : cinq chambres aménagées dans un presbytère du XVIIIe siècle, dans le quartier médiéval d’Oloron-Sainte-Marie. Pierres, boiseries, fer forgé : les matériaux sont nobles et les chambres décorées avec goût. Un beau salon de jardin vous accueille pour les petits déjeuners à la belle saison, et l’hiver, la cheminée béarnaise vous réchauffera. A partir de 60 €/ nuit - http://amphitryon-oloron.com - 23 place Saint-Pierre, 64400 Oloron-Sainte-Marie - 05 59 39 78 50

 

  • Château de Lamothe, à Moumour : magnifique demeure du XIIe siècle, entièrement restaurée, avec son parc verdoyant, qui abrite 5 chambres d’hôtes luxueuses, décorées avec soin dans un goût ancien régime. De la noblesse, de l’éclat, une grande élégance, et des infrastructures pléthoriques avec salle de billard, cinéma privatif, bibliothèque, piscine chauffée, salon de jardin… Le tout dans le joli village de Moumour qui jouxte Oloron Sainte-Marie. A partir de 225 €/ chambre - www.chateau-de-lamothe.eu - 14 rue de l'Embarry, 64400 Moumour - 05 59 36 20 00

 

Où manger

Quant à vos sorties gastronomiques dans cette ville de savoir-faire et de restauration, elles vous permettront de goûter à la garbure (soupe de chou et spécialité locale), à l’agneau des Pyrénées, aux charcuteries béarnaises et autres délices du terroir, tout en dégustant de succulents vins du Jurançon, secs ou moelleux.

 

  • Le Relais Aspois, à Gurmençon : gardant l’entrée de la vallée de l’Aspe à 5 minutes d’Oloron-Sainte-Marie, cet ancien relais de bergers vous accueille dans un décor chaleureux et vous fera goûter une délectable cuisine traditionnelle et gourmande concoctée à partir de produits frais et locaux. www.relais-aspois.com - 14 rue du Somport, 64400 Gurmençon - 05 59 39 09 50

 

  • La Part des Anges, à Oloron-Sainte-Marie : sur la superbe place de la cathédrale, établissement doté d’une jolie terrasse. On vous servira de belles assiettes garnies de charcuteries de pays ou d’une entrecôte au Jurançon. La Garbure y est excellente, tout comme les spécialités basques. 13 place de la Cathédrale, 64400 Oloron-Sainte-Marie - 05 59 36 01 96

 

  • Le Chaudron, à Oloron-Sainte-Marie : une cuisine maison inventive et créée à base de produits locaux et frais, revisitant toutes les spécialités du sud-ouest. Des spécialités du Béarn et d’ailleurs, une délicieuse garbure, et des saisonnalités marquées, comme celle des cèpes et des girolles. www.restaurant-64.com - 18 avenue de Lattre de Tassigny, 64400 Oloron-Sainte-Marie - 05 59 39 76 99

 

Autres destinations

Voir toutes les destinations