Village de Turquant


 

Entre Angers et Tours, le Saumurois est la région la plus riche en habitations troglodytiques, aménagées à l’intérieur de la roche. C’est à Turquant, village blotti le long de la Loire, que vous trouverez parmi les plus beaux sites.. Récompensé par le concours EDEN 2009 « Tourisme et Espaces protégés », Turquant valorise et protège ce patrimoine, avec son village de métiers d’art où les artisans font revivre cet habitat typique du Val de Loire. Petit plus : dans ce village préservé, vous dégusterez d’excellents vins de Saumur dans des cadres insolites…

Un patrimoine humain et naturel

Au cœur du Val de Loire, le village de Turquant aligne de superbes exemples d’habitat troglodytique. Ici, les falaises de tuffeau qui bordent la Loire ont été creusées par l’homme du XVIIe au XIXe siècle pour extraire des blocs de cette pierre calcaire blanche, utilisés notamment dans la construction des châteaux de la Loire. Aujourd’hui, ces anciennes carrières ont été réhabilitées et se déclinent en une grande variété de lieux : logements d’habitation, dont gîtes et chambres d’hôtes, caves viticoles, établissements gastronomiques, échoppes de peintres, de sculpteurs et d’artisans travaillant le bois et le métal…

Turquant, avec ses maisons de tuffeau, son église, ses moulins, est un village du Val de Loire authentique et préservé. Situé au cœur du Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine, le village occupe aussi un site naturel remarquable. Les falaises de tuffeau des coteaux et les berges de la Loire sont des lieux d’une grande beauté, cadres parfaits pour des balades et randonnées à pied, à vélo, à cheval.

 

Un site vivant et mis en valeur 

Grâce à la mise en place d’un « village de métiers d’art », Turquant a misé sur l’artisanat pour faire revivre ses sites troglodytiques. Aujourd’hui, vous y découvrirez les savoir-faire et les produits de nombreux artisans d’art qui créent autour du bois, du métal ou de la pierre, qui peignent ou qui sculptent et qui exposent dans les habitations à même la roche. C’est en partie pour cette initiative que Turquant a été élu parmi les lauréats du concours EDEN 2009 au titre « Tourisme et Espaces protégés ».

Et pour vivre l’expérience troglodytique à 100%, vous pourrez dormir dans une maison troglodytique, y dîner, ou y déguster les délicieux vins de la Côte Saumuroise.

Turquant peut se targuer d’un patrimoine gastronomique alléchant. 13 vignerons produisent sur la commune des vins de grande qualité conservés dans les caves. Blancs, rosés et rouges font partie des appellations de Saumur et sont principalement issus des cépages chenin et cabernet franc. La pomme tapée, la fouée ou la galipette sont de délicieuses spécialités saumuroises à déguster... Nous vous en disons plus dans l’onglet Culture.

 

Grâce à son patrimoine troglodytique, Turquant valorise son artisanat d’art dans un cadre exceptionnel. La conservation de cet espace culturel original a valu au village d’être primé au concours EDEN en 2009 au titre « Tourisme et Espaces protégés ». La création du « Village des Métiers d’Art » a ramené la création et le travail d’artisans au sein du village ancien et de ses habitations dans la roche. Vous pourrez découvrir le travail d’une trentaine d’artisans et d’artistes de Turquant dans une dizaine d’ateliers.

 

L’artisanat sous toutes ses formes

En vous promenant au gré des rues de Turquant, vous aurez la chance de rencontrer les créateurs les plus variés, capables de produire des objets d’artisanat d’art aussi beaux qu’originaux. L’Atelier Le Gîte vous fait par exemple découvrir la magie du bois, des perles et des pierres, à travers de superbes bijoux. Ultreïa crée aussi des bijoux originaux, tandis que Champi cœur réalise des produits uniques de transformation de champignons et de « myco-matériaux ».

Vous découvrirez aussi des travaux de sculpture, de peinture, de photographie, de maroquinerie, de décoration, de céramique ou de verre soufflé avec les artistes Christophe Allier, Sylvie Naulin, Alex Taaz, Herlanes, Isabelle Claudel, Jean-Claude Mareschal et bien d’autres encore…

L’artisanat de Turquant, c’est aussi celui qui se mange, avec de belles spécialités locales comme le Troglo des pommes tapées qui expose dans une cave troglodyte ces curieuses pommes martelées très savoureuses et typiques de la région. Elles sont obtenues en faisant d’abord « suer » les pommes épluchées pendant 3 jours au four à bois. Celles-ci sont ensuite tapées avec un maillet ou une presse avant de retourner au four pendant 2 jours. A la sortie, déshydratées, elles peuvent être grignotées. Mises à tremper dans de l’eau ou du vin, elles peuvent aussi être préparées de multiples façons, en dessert ou en accompagnement de plats.

 

Un site unique en France

Les efforts déployés par Turquant pour amener les artisans au sein du site troglodytique s’incarnent le mieux dans la boutique des métiers d’art, un espace de valorisation unique qui a su parfaitement investir un complexe de caves de 200 m2 avec une hauteur de voûte de 12 mètres. Des arts de la table à la décoration en passant par la poterie céramique, la création de bijoux ou la coutellerie, une multiplicité de produits sont exposés qui feront des cadeaux et des souvenirs uniques et empreints de l’âme du lieu.

La boutique métiers d’art comprend aussi un espace de valorisation des métiers avec une galerie d’expositions temporaires et d’animations thématiques. Boutique et galerie forment un centre des métiers d’art unique en France qui vous permettra d’admirer la richesse, la diversité et la créativité du travail des matières nobles comme le bois, la pierre ou le verre, traditionnels ou innovants. Quant à la magie du site troglodytique, elle opère et valorise les créations des artisans !

 

Le village, en bord de Loire, profite d’un espace naturel privilégié. Le Parc Naturel Régional Loire Anjou Touraine se déploie tout autour de la commune. Il abrite l’une des plus belles vallées fluviales du pays, le Val de Loire aux doux méandres, bordé de côteaux de tuffeau calcaire propices aux troglodytes. Au-delà, les plateaux calcaires vallonnés sont le territoire du vignoble, des vergers et des forêts. Un bonheur pour ceux qui sont épris de randonnée, mais aussi pour les cyclotouristes : la Loire à Vélo, l’un des itinéraires cyclistes les plus connus d’Europe, passe par là.

 

La côte saumuroise, pays du tuffeau

Depuis le village de Turquant, un parcours permet de découvrir la spécificité de la côte saumuroise qui borde la Loire : les falaises de tuffeau. Ce calcaire tendre se creuse facilement et sa pierre lumineuse a servi à construire les châteaux de la Loire ainsi que les villes et villages de la région. Sur le site du village, des kilomètres de galerie creusés depuis la Renaissance, à l’époque de la construction des châteaux et villes de la région (Angers, Tours, Saumur, Azay-le-Rideau,...) ont ensuite été reconvertis en habitations troglodytiques. Le parcours vous aide à comprendre l’histoire géologique ainsi que celle des troglodytes d’autrefois.

En montant sur le plateau, l’itinéraire vous permet d’accéder au vignoble qui prédomine sur les hauteurs. Celui-ci est planté de cabernet franc et de chenin, les cépages historiques de l’appellation Saumur. Au passage, grâce aux panneaux explicatifs réalisés avec le Parc Naturel Régional, vous en apprendrez davantage sur le patrimoine local : moulins, champignonnières, et bien sûr, troglodytes.

 

La Loire à Vélo

Turquant se dresse sur l’une des plus belles parties du cours de la Loire qui, de Blois à Angers, serpente agréablement en de larges méandres bordés de forêts, de côtes calcaires, de vignobles et de châteaux. En vous promenant au bord de la Loire, vous pourrez aisément imaginer la vie des mariniers qui œuvraient sur le fleuve au XVIIIe siècle pour transporter vins, tuffeau ou produits agricoles.

Le Val de Loire est un espace rêvé pour accueillir le cyclotourisme. Des voies réservées au cyclistes ont été aménagées le long du fleuve pour accueillir la véloroute « la Loire à Vélo » qui va de Nevers à Saint-Nazaire. Entre Tours et Saumur, Turquant est une étape où les cyclistes au long cours trouvent agréable de faire une pause pour un repas, une journée ou une nuit.

 

La culture à Turquant, c’est avant tout un habitat troglodytique conséquent et très bien conservé. Vous le découvrirez en vous promenant dans le village et en entrant dans les ateliers et les boutiques qui mettent fort bien en avant les particularités de cette architecture. Le patrimoine local, ce sont aussi les moulins et les champignonnières qui parsèment le paysage, ainsi que les caves viticoles et les ateliers d’artisanat culinaire, qui vous ouvrent sur une autre culture, celle du goût.

 

Le patrimoine : habitat troglodytique et pierre de tuffeau

Le tuffeau fait la spécificité architecturale en dedans comme au dehors : le calcaire tendre extrait du rocher pour bâtir moulins et châteaux a laissé place aux maisons troglodytiques. Ainsi, le village alterne des maisons érigées en pierre de taille de tuffeau, lumineuse et éclatante, et des habitations troglodytiques aux ouvertures travaillées. A flanc du coteau qui domine la Loire, l’ensemble constitue un patrimoine architectural exceptionnel

L’agréable balade fléchée dans le village vous permet de découvrir les extérieurs : des panneaux explicatifs jalonnent les parcours et vous donnent des informations architecturales et historiques. La visite des ateliers et des boutiques permet de découvrir un grand nombre de troglodytes, aux intérieurs rénovés et revalorisés par leurs occupants actuels.

L’église Saint-Aubin, construite aux XVe et XVIe siècles et classée monument historique, est le fleuron des constructions en pierre de tuffeau du village. Le Château de la Fessardière, construit au XVIIe siècle, et les manoirs viticoles s’ajoutent à ce patrimoine bâti parfaitement préservé. Sur le plateau viticole, des moulins à vent complètent le tableau de ce paysage enchanteur.

 

Le vin et la gastronomie : une culture locale

Les vignerons de la commune vous ouvrent leurs portes pour déguster les délicieux Saumur, dont les blancs sont particulièrement réputés : Saumur blanc, coteaux de Saumur et Crémant de Loire. Le rosé s’illustre également avec le Cabernet de Saumur, et le rouge n’est pas en reste avec le Saumur Champigny.

La gastronomie locale est marquée par une spécialité locale insolite : la pomme tapée. Séchée puis écrasée par un maillet à l’embout circulaire, la pomme est ensuite cuite dans des grands fours traditionnels. Le Troglo des pommes tapées vous permet, dans le cadre authentique d’une habitation troglodytique, de vous plonger dans l’univers de cette fabrication délicieuse et de la déguster.

Goûtez également les fouées et le galipettes : les premières sont des boules de pain cuites au four à bois et garnies de rillettes, fromage, beurre ou confiture. Les secondes sont de gros champignons de paris séchés au feu de bois et farcis d’ail, beurre et persil. Des champignons locaux bien sûr : certaines anciennes carrières de tuffeau, à la température fraiche et à l’humidité élevée, ont été transformées en champignonnières.

 

Les alentours

Situé dans la vallée de la Loire, Turquant est entouré de châteaux de renom comme Azay-le-Rideau ou Villandry. Moins connu, le Château de Brézé est étonnant : construit au XVIe siècle, il cache un vaste réseau de souterrains et de dépendances troglodytiques.

Ne manquez pas, à 10 km vers l’ouest, d’aller passer quelques heures à Saumur : le château, sur un piton rocheux, fut construit au XIVe siècle et servit tour à tour de demeure des ducs du Berry, de prison, de ministère et de musée. Forte de sa tradition équestre, Saumur propose également plusieurs visites autour de ce thème : Musée de la Cavalerie, Cadre Noir de Saumur (école d’équitation de prestige)... A 22 km vers l’est, Chinon est une petite ville agréable en bord de Vienne, connue pour ses vins rouges et dominée par les vestiges d’un château fort.

Enfin, l’Abbaye royale de Fontevraud n’est qu’à 7 km de Turquant : cette abbaye, l'une des plus grandes d’Europe, a été fondée au XIIe siècle et accueillait moines et nones au sein d’un monastère mixte. Transformée en prison suite à sa fermeture par la Révolution française, il ne subsiste aujourd’hui que deux monastères sur les quatre d’origine, très bien rénovés pour rendre comte de l’importance de cette abbaye au Moyen-Age. Ce chef d’oeuvre de l’art roman abrite les tombes d’Aliénor d’Aquitaine et de son fils, Richard Coeur de Lion.

 

Venir séjourner à Turquant, c’est profiter un maximum des « troglos », ces habitations locales creusées dans la roche. En pleine vague de réhabilitations, ce ne sont pas seulement artisans et producteurs qui ont jeté leur dévolu sur cet habitat, mais aussi hébergeurs et restaurateurs ! Ainsi vous pourrez vous loger dans une chambre d’hôtes troglodytique ou dîner dans une de ces cavernes aménagées, dégustant au passage les vins de Saumur et les spécialités gastronomiques de l’Anjou comme la pomme tapée ou les fouées.

 

Où dormir

 

  • Demeure de la Vignole, à Turquant : splendide hôtel 4 étoiles qui s’étend sur une demeure du XVIIe siècle et sur des logis troglodytiques du XIIe siècle. Le nec plus ultra : la piscine troglodyte, chauffée et creusée dans la roche. A partir de 130 €/ nuit - www.demeure-vignole.com - 3 impasse Marguerite d'Anjou, 49730 Turquant - 02 41 53 67 00

 

  • La Turcane, à Turquant : dans une ruelle étroite au cœur du village, dans une maison typique dont certaines pièces sont troglodytes, deux chambres aux pierres apparentes, pleines de cachet et de charme. 65 ou 75€/ nuit - www.la-turcane.fr - 4 ruelle de la Cour du Puits, 49730 Turquant - 02 41 38 37 44

 

  • Le Balcon bleu, à Turquant : dans une maison historique de Turquant, des chambres superbement rénovées, avec goût et délicatesse, tout en préservant le charme de l’ancien, des poutres et des vieilles pierres. 75€/ nuit - http://lebalconbleuturquant.free.fr - 2 rue des Martyrs, 49730 Turquant - 02 41 38 10 31

 

  • Auprès des vignes, à Turquant : une chambre d’hôtes au cœur des vignes sur le plateau qui domine Turquant, pour profiter du village côté vignoble. 65€/ nuit - 3 rue du Moulin Château Gaillard, 49730 Turquant - 02 41 38 15 10

 

Où manger

 

  • Le Bistroglo, à Turquant : ce bistrot-restaurant qui accueille aussi de nombreuses animations occupe un site magnifique dans un grand complexe troglodytique. Sa cuisine bistronomique est savoureuse, faite à base de produits frais, et ses concerts de qualité. www.bistroglo.com - Atelier 3, rue du Chateau Gaillard, 49730 Turquant - 02 41 40 22 36

 

  • L’Hélianthe : situé dans une ancienne maison du vieux village, en partie troglodytique, cet établissement voit œuvrer un chef créatif et audacieux. Il s’inspire de recettes régionales du XIXe siècle pour élaborer marinades et plats mijotés à base de légumes anciens comme le topinambour, l’hélianthe ou le rutabaga. www.restaurant-helianthe.fr - Ruelle Antoine Cristal, 49730 Turquant - 02 57 54 62 05

 

Autres destinations

Voir toutes les destinations