Centre Historique Minier de Lewarde


Situé à Lewarde, à 40 mn de Lille dans le Nord, le Centre Historique Minier se trouve au cœur du Bassin minier. Les vestiges présents dans cette région constituent le patrimoine industriel le plus important de France et témoignent d'une grande page de l’histoire industrielle du pays. De nombreuses activités sont organisées pour découvrir cette région sous l'angle de l'histoire, mais aussi pour en découvrir le patrimoine naturel. Le Centre Historique Minier, acteur majeur sur son territoire, a pour mission de conserver et de valoriser la culture minière. Grâce à cela, ce site hors du commun est le lauréat de l’édition 2017 du concours Eden, dont le thème était le tourisme culturel. L’offre culturelle locale est d’ailleurs très riche, puisqu’elle comprend le musée Louvre Lens, qualifié de « deuxième Louvre ». Ces deux lieux phares symbolisent la reconversion réussie du Bassin minier du Nord Pas de Calais.

Une région classée patrimoine mondial de l'Unesco

Ce sont près de trois siècles d'histoire industrielle qui se dessinent là. Cette région du Nord où l'on a extrait le charbon du XVIIIème au XXème siècle a fortement participé au dynamisme économique de la France pendant cette période. Les sites d'extraction, les infrastructures de transport, mais aussi les villes et villages accueillant ouvriers, cadres et marchands constituent le paysage industriel du Bassin minier. Un témoignage historique qui vaut au Bassin minier son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco et qui comprend 353 éléments répartis sur 109 sites. Au cœur du Bassin minier, le musée Louvre Lens a été construit sur le site d’une ancienne fosse importante des mines de Lens. Ce partenariat avec le célèbre musée parisien insuffle une dimension artistique à cette destination chargée d’histoire. Visiter cette région de France, c'est replonger à l'époque de l'essor de l'Europe industrielle. C'est découvrir les lieux et les conditions de travail des mineurs mais aussi comprendre l'enjeu économique et écologique de l'utilisation du charbon.

 

Le Centre Historique Minier, plus grand musée de la mine en France

La Fosse Delloye commence son activité minière en 1931 sous la direction de l'ancienne compagnie des Mines d'Aniche. Difficile à exploiter, le gisement devient peu rentable et l'exploitation s'arrête en 1971. Le Centre Historique Minier ouvre ses portes au public en 1984. Il est classé monument historique. Installé sur le carreau de l'ancienne fosse Delloye, exploitée de 1931 à 1971 par l’ancienne compagnie des mines d’Aniche, il occupe plus de 8000m2 de bâtiments industriels, sur un site de 8ha. Il comporte trois structures complémentaires : le Musée de la mine, le Centre de ressources documentaires et le Centre de culture scientifique de l'énergie. Il s'agit du plus grand musée de la mine en France. Il accueille jusqu'à 150 000 visiteurs par an.

 

Sur les sentiers de la Trame Verte et Bleue

Cette région tranquille du nord de la France se prête bien à la marche et au vélo. Une Trame Verte et Bleue a été mise en place : 'Verte' pour les milieux naturels terrestres, 'Bleue' pour le réseau aquatique et humide. Cette initiative à vocation écologique participe à la préservation et à la restauration de la biodiversité locale La Grande Boucle du Douaisis vise à relier les espaces naturels comme les terrils, bois et marais de la région. Le Chemin des Galibots est né de cette initiative. Il est composé de 36 km d'itinéraires partagés entre plusieurs communes du Douaisis et de l'Ostrevent comme par exemple Lewarde et Rieulay. 

Introduction

Le Centre Historique Minier de Lewarde met en valeur l'aventure industrielle et humaine passionnante du charbon. Il s'agit du plus grand musée minier de France. Le Centre a été enrichi de matériels et documents provenant des autres sites miniers de la région. En 2017, la destination a remporté le concours Eden, dont le thème était le tourisme culturel.

 

Le Centre Historique Minier, un monument d'histoire

 C’est sur la fosse Delloye, ancien site d'extraction du charbon sauvé du démantèlement, que le Centre Historique Minier a été construit pour témoigner de trois siècles d’activité minière. Un site historique pour une reconstitution authentique de l'environnement de la mine. Les lieux de travail sont présentés avec le souci du détail, que ce soit les lampes alignées dans la lampisterie, ou les bruits environnants comme les hennissements du cheval dans l'écurie. Tout cela participe à une véritable plongée au cœur de la mine. Les nombreuses expositions historiques et scientifiques font revivre l'épopée du charbon, du Carbonifère à nos jours, et retracent près de 3 siècles d'extraction du charbon dans le Nord-Pas de Calais. Les visites guidées ainsi que les rencontres-témoignages permettent de mieux comprendre la vie des mineurs et l'évolution de leurs conditions de travail entre 1720 et 1990.

 

Des activités ludiques et pédagogiques à faire en famille

Apprendre en s'amusant ! Les familles peuvent se réjouir du programme que leur a concocté le Centre Historique Minier. La visite interactive Explora'mine permet aux enfants et aux adultes de se mettre dans la peau d'une famille de mineurs du début du XXème siècle. Outils, accessoires, images d'archives participent à reproduire les conditions de vie et de travail des ouvriers. Spécialement destinés aux enfants, les livrets-découvertes les accompagnent pendant le parcours. A l'intérieur, une intrigue et une énigme à résoudre au cours de la visite. Deux histoires différentes sont prévues pour les 6-10 ans et les 11-14 ans. Partir en exploration et mener l’enquête, c'est le moyen idéal pour accrocher l'attention des enfants et des ados. Autres activités qui vont plaire aux enfants : les ateliers du Galibot. Plusieurs ateliers artistiques et scientifiques sont organisés pour les 6-11 ans. Le thème central est la mine et son univers. C'est l'occasion pour eux d'apprendre de nouvelles techniques et d'exprimer leur créativité.

 

Pour un tourisme accessible

Etre accessible à tous, tel est l'objectif que s'est fixé le Centre Historique Minier. Cette démarche s'est appuyée sur un réseau associatif de personnes handicapées afin de répondre à leurs attentes. Ainsi les infrastructures et le personnel sont en mesure d'accueillir tous les visiteurs et de faciliter leur visite. Ces mesures prennent en compte les handicaps moteur, auditif, visuel et mental. En 2010, le Centre a reçu le prix « Musée pour tous, musée pour chacun », décerné par le Ministère de la Culture. 

Introduction

Cette ancienne région minière du Nord de la France se compose de différents environnements naturels et semi-naturels. Durant 3 siècles, les sites d'extraction du charbon ont modifié le paysage. L'élément naturel a peu à peu repris le dessus par la suite, donnant un nouveau visage aux sites tels que les terrils. Pour découvrir cette région surprenante, voici quelques idées de sites remarquables et d'itinéraires à parcourir à pied ou à vélo.

 

Randonnées pédestres

Pour visiter la petite ville de Lewarde et ses environs, rien de tel qu'une marche. Le Circuit de la Fosse Delloye relie les sites principaux de la cité minière : le centre-ville, le Centre Historique Minier et le bois de Lewarde. L'itinéraire de 9km se parcourt en moins de 3h. C'est une façon agréable de découvrir le patrimoine culturel et naturel du Douaisis. Autre itinéraire favori : le Chemin des Galibots. Ce circuit, aussi appelé la Grande Boucle du Douaisis, relie les espaces naturels étonnants de la région : terrils, bois, parcs et marais comme le Terril des Argales à Rieulay ou le Grand Marais de Guesnain. Cette boucle de 36 km se pratique aussi bien à pied qu'à vélo. A faire intégralement pour les plus sportifs mais aussi par morceaux, en ciblant quelques sites phares. A Lewarde notamment, le chemin longe le Centre Historique Minier.

 

Randonnées à vélo

Les amateurs de deux roues se feront plaisir dans cette région du Douaisis. « Bassin minier à vélo », initiative soutenue par la Communauté de communes Cœur d’Ostrevent propose 4 circuits pour découvrir le patrimoine naturel et culturel du bassin minier. A la journée, ou à la demi-journée, choisissez la formule qui vous convient le mieux. La maison du Terril de Rieulay propose également deux balades guidées le dimanche matin. L'une axée sur le patrimoine minier, l'autre sur la biodiversité du terril. Des vélos à assistance électrique sont disponibles à la location. Cela facilite grandement l'effort et convaincra les moins sportifs d'entreprendre une balade au grand air.

 

Visite de terril - le Terril des Argales à Rieulay

Il s'agit du plus grand terril plat du département du Nord. Il est le témoin de l'activité minière prospère de la région. Utilisé à partir du début du XXème siècle, le site de Rieulay s'est modifié et transformé au gré du temps. Depuis que l'extraction s'est arrêtée, la nature a repris le dessus. Un étang s'est formé, en raison du poids impressionnant du terril qui pressait sur la nappe phréatique. C'est maintenant un lieu propice à la promenade, à la pêche et aux activités de loisirs autour de l'eau. Le Terril de Rieulay est l'exemple parfait d’un site minier reconverti en espace naturel où des lézards courent sur les schistes et où les poules d’eau côtoient de curieux crapauds.

Introduction

La programmation culturelle du Bassin Minier s'appuie sur près de 3 siècles d'histoire du charbon. En effet les nombreux événements culturels organisés au Centre Historique Minier mettent en avant le patrimoine matériel et immatériel de cette région minière. A cela s'ajoute un intéressant panel de monuments historiques et de musées qui vous feront voyager à travers les époques.

 

Au Centre Historique Minier, une programmation culturelle alléchante

Tout au long de l'année, les événements culturels ponctuent le calendrier du Centre Historique Minier. Expositions temporaires, ateliers, animations accueillent un public fidèle toujours plus nombreux. Les expositions artistiques, scientifiques ou historiques font découvrir au visiteur le monde de la mine de manière différente. Pendant la Nuit des musées, le Centre Historique Minier accueille des performances d'artistes pendant une soirée pleine de surprises. Pendant les Journées européennes du patrimoine, le Centre ouvre ses portes gratuitement et propose des animations à thèmes différentes chaque année. Les nombreux événements culturels offrent une sortie en famille à la fois ludique et pédagogique. Pendant la Fête de la Science, c'est l'occasion de tester ses connaissances scientifiques et de se divertir tout en apprenant. De février à avril, les enfants s'amuseront grâce aux animations conçues spécialement pour eux. Ils mèneront l'enquête avec l'animation « Etrange affaire » et ils partiront à la chasse au trésor grâce à l'animation « Le trésor de la fosse Delloye ».

 

Lens et Douai, capitales culturelles du Nord

De Béthune à Douai en passant par Lens, cette ancienne région minière valorise son patrimoine historique grâce à l’esprit d’initiative local. C’est sur le site de l’ancienne fosse n° 9 des mines de Lens qu’a été implanté le musée Louvre-Lens.  La date choisie pour son inauguration, le 4 décembre 2012, ne doit rien au hasard. C’est le jour de la Sainte Barbe, patronne des mineurs. Lié au Louvre de Paris par une convention culturelle, le Louvre-Lens présente des expositions semi-temporaires et temporaires qui n'ont rien à envier au célèbre musée parisien. Par exemple, la galerie du temps retrace 5000 ans d'histoire grâce aux 200 œuvres historiques prêtées par le Louvre-Paris. De plus, son emplacement au cœur du bassin minier le place à proximité de plusieurs sites inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO, comme la cité pavillonnaire Jeanne d’Arc ou l’église Saint-Théodore. A ne pas manquer! Au Musée-Parc Arkéos, ce sont 40 ans de recherches et de découvertes archéologiques qui sont mises en valeur. Le musée des Beaux-Arts d'Arras se situe dans l'Abbaye Saint-Vaast, bâtiment religieux d'architecture classique le plus important de France. A Béthune, le centre de production et de diffusion en arts visuels Labanque offre une visite atypique avec sa galerie d'art contemporain située dans l'ancienne Banque de France. Symbole de l'histoire médiévale de la ville, le Beffroi de Béthune est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco, de même que le Beffroi de Douai, chef d'œuvre gothique du Moyen Age. Les passionnés d'histoire apprécieront une visite au monument canadien de Vimy, mémorial de la Première guerre mondiale.

L’ouverture du Louvre-Lens et l’inscription du bassin minier au patrimoine mondial de l’Unesco en 2012 ont donné naissance à la destination ALL - Autour du Louvre-Lens.

Introduction

Pour un séjour chaleureux dans cette région du Nord, choisissez parmi une vaste sélection d’hôtels, et de chambres d'hôtes, pour toutes les envies et tous les budgets. Côté cuisine, les restaurants proposent principalement les spécialités traditionnelles du Nord. Welsh, Potjevlesch, Carbonade s'affichent aux menus des restaurants et brasseries de la région. Une cuisine gastronomique et moderne complète la carte, réalisée à partir de produits de la région. Voici quelques idées pour vous aider à choisir parmi l'offre généreuse de logements et de restaurants.

 

Où dormir

  • La Terrasse****, Douai: hôtel-restaurant avec une vaste gamme de chambres et suites, restaurant gastronomique à base de produits du terroir – Menu à partir de 20€  - Chambre double à partir de 100€ –  www.laterrasse.fr  – 36 Terrasse Saint Pierre, 59500 Douai - 03 27 88 70 04
     
  • Les Béthunoises, Béthune: chambres d’hôtes, chambres modernes aux décors originaux faisant varier les matériaux, spa et sauna, propose aussi 3 gîtes - Chambre double à partir de 90€ – www.lesbethunoises.com – 107 Rue Edouard Herriot, 62400 Béthune - 06 30 89 61 69
     
  • Les Foulons, Douai: chambres d’hôtes, accueil familial dans une maison bourgeoise datant du XVIIème siècle entièrement rénovée – Chambre simple/double à partir de 85/100€ – www.lesfoulonsdouai.com  – 115 rue des foulons 59500 Douai - 03 27 86 13 75 
     
  • Maison d'hôtes La Corne d'Or, Arras: chambres douillettes dans un hôtel particulier du XVIIIème siècle rénové avec soin - Chambre simple/double à partir de 108/130€ – www.lamaisondhotes.com/bienvenue-a-la-corne-dor  – 1 Place Guy Mollet, 62000 Arras - 03 21 58 85 94 / 06 78 79 59 28 
     
  • Les Gîtes de l'Ecole Buissonnière, Lens: 3 gîtes atypiques en bois conçus par des artisans régionaux  - nuit à partir de 77€ –www.gite-lens.fr   – 4 Square Noguéres, 62300 Lens – 06 75 71 77 23 / 06 11 48 71 32

 

Où manger

  •  Restaurant Le Briquet, Lewarde: restaurant du Centre Historique Minier, cuisine traditionnelle du Nord – Menu à partir de 14€  –  Fosse Delloye, rue d'Erchin, 59287 Lewarde - 03 27 95 82 82
     
  • Le Prévert, Douai: cuisine du terroir dans un décor d'estaminet à l'ancienne, prisé des locaux – Plats 12-19 €  -   28 Rue de la Comédie, 59500 Douai - 03 27 98 59 51
     
  • Le p’tit Nicolas, Douai : cuisine traditionnelle dans un cadre convivial – Menu à partir de 19€  -  www.leptitnicolas.com – 81 avenue Georges Clémenceau, 59500 Douai - 03 27 87 39 61
     
  • Al'Fosse 7, Avion: brasserie dans un environnement de mine reconstituée, cuisine locale et innovante – Menu à partir de 26€  – www.alfosse7.fr – 94 bvd Henri Martel - 62210 Avion - 03 21 43 06 98
     
  • L'Atelier de Marc Meurin, Lens : cuisine gastronomique à base de produits régionaux – Menu à partir de 33€ – www.atelierdemarcmeurin.fr  – Musée du Louvre Lens, 97 Rue Paul Bert,  62300 Lens -  03 21 18 24 90
     
  • Potin de Casseroles, Béthune: cadre rustique et plats traditionnels – Menu à partir de 22€   – www.potindecasseroles.e-monsite.com – 29 Boulevard Jean Moulin 62 400 Béthune – 03 21 64 18 93

 

Autres destinations

Voir toutes les destinations