Finistère


 

Le Finistère, Pen Ar Bed en Breton, est la destination « bout du monde » de Bretagne. Subtile alliance d’une nature sauvage et mystérieuse et de cultures vivantes et attrayantes, ce département vous propose de nombreuses activités adaptées à tous, notamment aux personnes en situation de handicap. Les efforts faits dans ce sens ont d’ailleurs été salués par le concours EDEN 2013 « Tourisme et Accessibilité ».

Une côte sinueuse jalonnée de ports vivants et animés

Il y a mille et une façons de découvrir les côtes du Finistère.

Commençons sur la Côte des Légendes et le Pays des Abers, au nord du département, le long de la Manche. La découverte de ce littoral découpé est l’occasion de :

  • randonner sur le sentier des douaniers qui longe toute la côte bretonne,
  • visiter le phare de l’île Vierge,
  • voguer en kayak parmi les abers (petits fjords bretons),
  • se baigner dans les criques de l’Aber wrac’h.

Puis à la pointe ouest, la Mer d’Iroise marque la séparation entre le Manche et l’Océan Atlantique. Les activités y sont multiples, notamment sur ses îles :

  • plonger dans l’archipel de Molène,
  • partir sur Ouessant pour vivre comme les îliens,
  • Découvrir la côte découpée de la presqu’île de Crozon
  • Faire escale dans le port de Brest.

Enfin, au sud du département, la Côte de Cornouaille est une région qui mêle nature et traditions :

  • surfer à la Torche,
  • visiter le phare d’Eckmühl,
  • naviguer sur un voilier en baie de Concarneau,
  • profiter des plages immenses de la baie d’Audierne.

Les côtes du Finistère fleurent bon l’aventure.

 

Montagnes véritables et forêts mystérieuses au centre Finistère

La dureté du granit et les pentes accentuées des Montagnes noires et des Monts d’Arrée donnent une impression de mystère propice à la découverte des légendes celtiques. Nous sommes ici au centre du Finistère, dans une région méconnue car loin des côtes mais pleine de richesses.

Depuis Kerlaz, Le Juch, Plogonnec ou Locronan, entrez dans le bois du Nevet où familles, cavaliers, cyclistes et marcheurs se retrouvent sur les 225 hectares d’un taillis magnifique. Sur la partie haute du plateau du bois du Nevet, un sentier accessible aux personnes à mobilité réduite serpente sur un kilomètre, entre les bosquets et les tapis de myrtilles.

 

Entre tradition, musique et art contemporain, découvrez les cultures en Finistère

Le territoire est un creuset culturel tout au long de l’année avec une saison estivale particulièrement riche. De l’incontournable fête des filets bleus de Concarneau ou le « Festival Cornouaille » de Quimper en passant par les festivals renommés des Vieilles Charrues et du Bout du Monde où le fest-noz local, la danse et la musique vous entrainent dans la ronde.

Parmi les multiples découvertes culturelles, voici une petite sélection qui plaira autant aux amateurs d’art contemporain qu’aux férus de patrimoine ancien :

  • les galeries d’art et les peintres de Pont-Aven, où vécut Gauguin,
  • le fond d’art contemporain du centre d’Art Passerelle de Brest,
  • la route des enclos paroissiaux dans le Léon,
  • et un peu partout, le patrimoine architectural et mégalithique du département.

Unique en France, Ilophone est un festival intimiste pour les amoureux d’embruns, de guitares et de sons purs. En septembre, Ouessant, l’île la plus à l’ouest de France, accueille dans un site magnifique une myriade d’artistes internationalement connus ou des nouveaux talents. Une occasion unique de tutoyer les embruns face à l’océan, parfois déchainé, sous les feux des 5 phares de l’île. Embarquez à Brest ou au Conquet et laissez-vous guider par les moutons noirs de Ouessant jusqu’aux scènes d’Ilophone. La jauge est toute petite alors précipitez-vous.

 

Dans le Finistère, plus de 65 prestataires sont labellisés « Tourisme et Handicap ». Des dizaines d’hôtels, restaurants, gîtes et campings bien sûr mais aussi plages, sentiers, musées, centres culturels, parcs de loisirs, tous les acteurs du tourisme relèvent le défi de l’accessibilité avec des aménagements adaptés et une formation spécifique pour les professionnels afin d’offrir à tous des prestations de grande qualité.

 

Lauréats du concours EDEN

Le projet salué par le concours EDEN « Tourisme et Accessibilité » est avant tout une ambition collective au service des personnes porteuses de handicap, pour mettre en réseaux les différents acteurs du tourisme (hôtellerie, restauration, sites touristiques, aménageurs, collectivités…). Pragmatique et efficace, la démarche a permis l’élaboration d’un site internet qui fourmille de bonnes adresses et d’astuces : www.finistere-accessible.com. Très pratique et ergonomique, c’est le site de référence pour organiser son séjour.

 

Des dizaines d’activités accessibles à tous

Que diriez-vous de découvrir la Bretagne d’antan dans un authentique village breton à l’Ecomusée de la Métairie ? A Plouigneau, dans le nord du département, le lieu retrace l’évolution du monde rural entre le XIXe et le XXe siècle. La visite est adaptée aux handicaps moteur, visuel, auditif et mental.

A Quimper, au sud du Finistère, déambulez autour de la cathédrale St Corentin puis visitez les collections du Musée des Beaux-arts et du Musée départemental breton, entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite. Puis partez humer l’air du large à la pointe du Raz grâce au sentier stabilisé et aux navettes adaptées et gratuites depuis le parking. De nombreuses plages du littoral vous offrent l’opportunité de plonger dans l’océan sur un tiralo ou d’arpenter les plages sur un hippocampe, un siège adapté : c’est le cas à Fouesnant, à Douarnenez et à Trégunc par exemple.

La montagne finistérienne aussi est accessible. Découvrez les monts d’Arrée sur un sentier adapté. Suivez par exemple la voie verte depuis la commune de Scrignac en direction de Carhaix : 10 km sont accessibles aux fauteuils roulants, ainsi que des toilettes et un point d’eau. Puis partez pêcher sur le Canal de Nantes à Brest ou au Lac de Bourg Blanc, où des postes de pêche sont spécialement aménagés pour les fauteuils.

Pour les amateurs, embarquez sur un voilier et hissez le spi ou bien montez sur un cheval pour une expérience sensorielle unique. Basket, natation, course, escrime, canoë kayak et char à voile, judo, lutte bretonne et aïkido, tennis mais aussi échecs et même pétanque. Toutes les informations pour ces activités, ainsi que pour trouver un hébergement et des équipements adaptés, sont disponibles sur www.finistere-accessible.com.

 

Le long des côtes, à travers les villes et cités de caractère, sur des voies vertes, en pleine campagne ou dans les chemins vallonnés, le Finistère vous réserve des expériences familiales ou sportives dans des paysages incomparables.

 

Le vélo à votre rythme à travers une grande variété de paysages.

De nombreux parcours, adaptés aux différentes pratiques et pour certains accessibles aux personnes à mobilités réduites (voir l'onglet Concours EDEN), sont proposés sur 500 km d’itinéraires vélo. Location de vélo à assistance électrique, dépose de point à point, dépannage et transport par bus et train, la pratique du vélo dans le Finistère se veut simple, conviviale et accessible. Vous pourrez louer des montures à Rosporden, Roscoff, Saint-Pol-de-Léon ou Morlaix, avant de prendre la route sur la Transfinistérienne qui traverse l’intérieur du département du nord au sud, ou la Littorale, qui suit la côte.

Prêt pour pédaler sur les 2500 km de sentiers VTT du département ? Partez pour une randonnée à VTT sur l’un des 138 circuits entre bord de mer et sommets des montagnes bretonnes. Dans les Monts d’Arrée, découvrez trois magnifiques circuits accessibles en VTC et VAE (Vélo à Assistance Electrique) : ils traversent les enclos paroissiaux et l’Abbaye du Relec, les magnifiques landes du Cragou, le Musée du Loup et la maison des tisserands, pour atteindre les contrées de légendes de Huelgoat.

Si vous préférez l’itinérance, du nord au sud ou d’ouest en est, la traversée du Finistère par les grands itinéraires est une expérience accessible au plus grand nombre. Pour les plus expérimentés, partez de Roscoff en empruntant la véloroute qui longe la rivière jusqu’au port de Morlaix puis continuez plein sud sur une ancienne voie ferrée pour découvrir les Monts d’Arrée puis les Montagnes noires aux paysages sublimes. Au sud, vous atteindrez Rosporden et retrouverez l’océan à Concarneau et sa ville close.

Enfin, pour les amoureux du littoral, 400 km de côte sont à parcourir à vélo sur des itinéraires balisés. Direction le sud, de la pointe du Raz jusqu’à Bénodet, où une toute nouvelle véloroute parcourt la baie d’Audierne, le long du Cap Sizun et du pays Bigouden. Poursuivez votre chemin le long de la côte et parcourez la presqu’île de Crozon et ses 4 circuits uniques pour découvrir le Cap de la Chèvre et les Tas de pois.

Plus d'informations : https://velo.tourismebretagne.com

 

Balade ou randonnée nautique, l’accès à la mer sous toutes ses formes

Quel que soit votre niveau, la diversité des côtes du Finistère vous offrira l’endroit qui vous correspond pour pratiquer une balade ou randonnée nautique, qui peut être encadrée par des professionnels. Voici quelques idées :

  • Alliez culture et nature en découvrant, en kayak, le Château du Taureau en baie de Morlaix
  • Profitez du coucher de soleil en stand-up paddle dans le Pays Léonard
  • Pour les sportifs, partez à la conquête dans l’anse du fort de Bertheaume en randonnée palmée
  • Plongez jusqu’à la taille pour la marche aquatique d’Iroise au départ de Brest
  • A la Torche ou au Minou, surfez sur les plus belles vagues de l’ouest
  • Débarquez du ferry en pleine Mer d’Iroise pour découvrir le monde sous marin de l’archipel de Molène
  • Naviguez en plein cœur des Monts d’Arrée sur le Lac du Drennec
  • Avec un peu de chance, vous apercevrez peut-être les phoques gris au large du Guilvinec à l’occasion d’une sortie kayak

Plus d'informations : www.finisteretourisme.com/balades-et-randos-nautiques

 

La voile entre tradition et course au large

Des passionnés et professionnels entretiennent des voiliers au passé prestigieux et vous offrent l’opportunité d’embarquer pour des sorties qui sentent bon l’air du large. A Concarneau par exemple, vous pourrez participer aux manœuvres et apprendre quelques rudiments de matelotage dans une ambiance joyeuse et conviviale. Vous préférez la régate en habitable ? Montez à bord de voiliers qui font la réputation de chantiers à l’occasion de grandes courses. La voile, c’est aussi la pêche : découvrez un univers unique fait de passion et d’amour du large.

Plus d'informations : www.nautisme-finistere.com et www.tourismeconcarneau.fr

 

Situé entre terre et mer, le Finistère est un concentré d’air du large et d’histoire. Quelle meilleure façon de se plonger dans l’âme finistérienne que de visiter des enclos paroissiaux, découvrir l’école de Pont Aven et embarquer pour une tournée des phares et ports uniques en France.

 

Les enclos paroissiaux, témoins d’une société rurale prospère

Plongez dans l’âge d’or de l’industrie du lin qui permit la construction des dizaines d’enclos paroissiaux, principalement dans le nord du département et autour du port de Morlaix. Entrez dans chaque enclos par la porte triomphale et déambulez jusqu’au calvaire.

Imaginez cette vie rurale quelques siècles en arrière, quand une population souvent illettrée apprenait l’Ancien et le Nouveau Testament en regardant les scènes des monuments religieux comme les calvaires et les retables. Toute la vie sociale se passait entre église et ossuaire, les affaires y étaient conclues, les jeunes gens se côtoyaient et les danses et les chants marquaient les saisons. La concurrence entre les paroisses fut réelle et offre aujourd’hui au visiteur une diversité de monuments de toute beauté.

Pour ne rien manquer, suivez l’un des trois itinéraires (informations et audio-guides dans les offices du tourisme de la région – 55 à 90 km) passant par les plus remarquables :

  • La Martyre, le plus ancien du Finistère, datant du XIe siècle et où sont conservées les reliques du roi Salomon de Bretagne
  • La Roche Maurice, à la façade magnifiquement ornée de multiples personnages
  • Saint-Thégonnec, datant des XVIe et XVIIe siècles et qui témoigne de la richesse passée de la ville
  • Guimiliau, aux 200 personnages, sirènes ou Rois de France

Plus d’informations : www.finisteretourisme.com/les-enclos-paroissiaux

 

Ports et phares du Finistère : découvertes secrètes

Avec des centaines de kilomètres de côtes, le Finistère vous offre une myriade de ports. De l’imposant et militaire port de Brest, à la cité fortifiée de Concarneau, en passant par Morlaix niché au fond de sa rivière, déambuler dans les ports permet de comprendre l’âme des ces lieux entre terre et mer.

Sur la presqu’île de Crozon, admirez Camaret, sa tour Vauban et l’église Notre Dame de Rocamadour, de véritables joyaux. A Douarnenez revivez l’époque faste de la pêche à la sardine en visitant le Port-Musée de Port-Rhu. Dans le sud, sentez l’air du large à Audierne et arrêtez-vous au Guilvinec, premier port de pêche de France.

Plus d’informations : www.finisteretourisme.com/les-ports-pittoresques

 

Des phares, témoins d’une époque, à visiter en famille

Pour sécuriser ces côtes sauvages dans un XIXe siècle propice au commerce maritime, l’homme mit toute son ingéniosité pour bâtir de nombreux phares qui sont aujourd’hui automatisés. En famille, partez pour une tournée des phares dans des paysages à vous couper le souffle. Admirez la magnifique opaline du phare d’Eckmühl, le grand et moderne phare de l’île de Sein, le plus haut phare d’Europe à l’île Vierge ou le plus ancien phare de France du Stiff avant de filer au Musée du Phare du Crac’h à Ouessant. Au pied du phare de la pointe Saint Matthieu, déambulez dans les ruines de l’abbaye où le feu brulait déjà au XIIIe siècle.

www.finisteretourisme.com/les-phares-du-finistere/

 

Peintre en Finistère, des couleurs, des lumières qui font écoles

A Pont Aven, partez sur les traces de Paul Gauguin, Emile Bernard ou Paul Sérusier, artistes réalistes cherchant dans le roc finistérien à peindre leur ressenti. L’école de Pont Aven amène, aujourd’hui encore, un air romanesque à cette jolie cité. Primé pour son accessibilité aux personnes à mobilité réduite, le Musée de Pont Aven est installé dans un cadre magnifique.

Peindre en Finistère, c’est aussi faire l’expérience de la lumière en admirant l’œuvre d’Eugène Boudin qui peignait directement en extérieur. Au Musée des Beaux-arts de Quimper, admirez les gouaches de Max Jacob témoin des années 30. Découvrez le Brest d’après-guerre de Pierre Péron ou, si vous en avez la chance, les géants éphémères de Paul Bloas qui peint directement sur les murs de la ville.

www.finisteretourisme.com/sur-les-traces-de-gauguin-et-de-l-ecole-de-pont-aven

Où dormir 

Destination touristique, le Finistère vous offre une multitude d’hébergements pour des séjours en couple ou en famille. Hôtels de charme face à la mer, séjour en gîte troglodyte, petit hôtel urbain ou camping familial près des plages, voici une sélection d’adresses de qualité.

 

  • La Butte, à Plouider : face à un paysage magnifique, un établissement familial aux prestations de grande qualité avec restaurant gastronomique étoilé. Labélisé « Tourisme et Handicap ». A partir de 90€/ nuit - www.labutte.fr - 12 rue de la Mer, 29260 Plouider - 02 98 25 40 54

 

  • La Baie des Anges, à Landéda : une expérience iodée et cosy face à l’un des plus beaux abers du Finistère, l’hôtel de la baie des Anges offre une piscine chauffée et des chambres au décor raffiné. Chambre accessible aux personnes à mobilité réduite. A partir de 100€/ nuit - www.baie-des-anges.com - 350 route des Anges, Port de l’Aber Wrac’h, 29870 Landéda - 02 98 04 90 04

 

  • Hostellerie de la Pointe Saint Mathieu : face à Ouessant et Molène, hôtel de charme de 33 chambres et avec spa et restaurant gastronomique. Hôtel accessible aux personnes à mobilité réduite. A partir de 95€/ nuit - www.pointe-saint-mathieu.com - 7 place Saint-Tanguy, 29217 Plougonvelin - 02 98 89 00 19

 

  • Hôtel Saint Louis, à Brest : en plein cœur de la cité du Ponant, une adresse sympa et économique pour un séjour pop et décontracté. A partir de 35€/ nuit - http://brest-hotel.com - 6 rue Algésiras, 29200 Brest - 02 98 44 23 91

 

  • TrogloGîtes des Monts d’Arrée : situés dans un écrin de verdure, quatre gîtes accessibles aux personnes à mobilité réduite, au mobilier chaleureux, avec cuisine et salle de bain, pour quatre personnes. A partir de 520€/ 4 personnes/ semaine - www.troglogites-des-monts-darree.fr - Roc H Gwell Yann, 29190 Brasparts – 02 98 81 40 19

 

  • Camping Le Helles, à Combrit Sainte Marine : base idéale pour un séjour en famille avec un accès direct à la grande page de Sainte Marine. Accessible aux personnes à mobilité réduite. A partir de 19€/ emplacement - www.le-helles.com - 55 rue du Petit Bourg, 29120 Combrit Sainte Marins - 02 98 56 31 46

 

Où manger

Cuisine raffinée et étoilée, crabe cassé au marteau ou recette locale du marché sans oublier les crêpes et le cidre, le Finistère vous dévoile une cuisine subtile au goût d’embruns et de terroir. A déguster face à la mer ou au coin de la cheminée d’une chaumière au milieu des montagnes noires. Quelques adresses à ne pas manquer :

 

  • Le Rackham, à Roscoff : ce restaurant étoilé vous surprendra par sa finesse de sa cuisine et la vue splendide du chenal entre Roscoff et l’île de Batz. www.rackham-restaurant.com - 27 place Lacaze Duthiers, 29680 Roscoff - 02 98 61 14 23

 

  • Le Potager de Mémé, à Brest : du bon, du local et du Bio dans cette adresse incontournable pour un midi en ville. www.lepotagerdememe.com - 44 rue de Lyon, 29200 Brest - 09 51 44 14 78

 

  • Le comptoir du théâtre, à Quimper : bar à vin et restaurant locavore à la cuisine raffinée et imaginative. http://comptoir-du-theatre.com - 4 boulevard Dupleix, 29000 Quimper - 02 98 98 00 81

 

  • Le puits de Jeanne, à Plouégat Moysan : une cuisine paysanne, savoureuse et goûteuse, servie dans une salle de restaurant originale, dotée d’un puits central ! www.lepuitsdejeanne.com - Voie romaine le Ponthou, 29650 Plouégat Moysan - 02 98 79 20 15

 

  • Lac du Drennec, à Commana : au coeur des Monts d’Arrée, une cuisine qui marie saveurs sucrées au salées, d’ici et d’ailleurs. Stamadec, 29450 Commana - 02 98 67 63 07

 

  • Le Tatoon, sur l’île de Sein : vivez une expérience unique en dégustant un lieu jaune, un bar ou une dorade face à la mer sur l’île de Sein. Uniquement en saison ! www.letatoon.com - 4 quai des Français Libres, 29990 Ile de Sein - 02 98 70 90 79

 

Autres destinations

Voir toutes les destinations