Pays du Coquelicot


 

Au centre de la région des Hauts-de-France, le Pays du Coquelicot s'étend autour de la ville d’Albert, entre Amiens, Arras et Saint-Quentin. Il couvre la vallée de la Somme, la vallée de l'Authie, en passant par la vallée de l'Ancre. C'est un lieu de mémoire qui fait revivre l'émotion des champs de bataille de la Première Guerre mondiale : le coquelicot est le symbole du souvenir dans les pays britanniques et aux Etats-Unis. La région abrite également un patrimoine naturel riche, avec notamment les Etangs de la vallée de la Haute-Somme, qui ont été récompensés par le concours EDEN 2009 « Tourisme et Espaces protégés ».

La ville d'Albert

Albert se situe au coeur du Pays du Coquelicot. Quasiment rasée pendant la Première Guerre mondiale, la ville fut reconstruite dans un style Art Déco. En vous promenant, vous pourrez observer l'architecture caractéristique de ce style très géométrique et ordonné. La décoration intérieure de l'hôtel de ville date aussi de cette époque.

La Basilique Notre Dame de Brebières fut, elle, reconstruite à l'identique et vous pourrez admirer son style architectural néo-byzantin de la fin du XIXe siècle. A côté, le Musée de la Somme présente une reconstitution historique de la vie des soldats dans les tranchées lors de la guerre 1914-1918. Un véritable plongeon dans l'histoire du pays.

 

Les trois vallées

Le Pays du Coquelicot est traversé par 3 vallées : l'Authie, l'Ancre et la Somme. Elles offrent un paysage varié composé de prairies, étangs, tourbières et forêts. Les amoureux de la nature apprécieront de dévaler les routes de ces vallées à pied ou à vélo (location à l’Office du Tourisme). 38 circuits sillonnent le pays et offrent au visiteur la possibilité de découvrir un patrimoine naturel remarquable (voir l'onglet Nature). Profitez du chemin de halage transformé en véloroute le long de la Somme ou hissez-vous sur un bateau le temps d'une croisière. Et pour une vue imprenable, ne manquez pas la route des belvédères et la vue sur les Etangs de la Haute-Somme.

 

L'histoire

La Bataille de la Somme, en juillet 1916, reste l’un des évènements les plus marquants de la Première Guerre mondiale. Le circuit du Souvenir invite à parcourir plusieurs sites importants comme la grande mine de la Boiselle, dont le trou de 22 m de profondeur a été causé par près de 30 tonnes d'explosif. Visitez aussi le Mémorial franco-britannique de Thiepval en hommage aux soldats disparus, les vestiges du champ de bataille de Beaumon-Hamel et son mémorial terre-neuvien ou les sites de Pozières où périrent un grand nombre de soldats australiens.

 

Distingué par le concours EDEN 2009 dans la catégorie « Tourisme et Espaces protégés », le Pays du Coquelicot présente un patrimoine naturel et historique considérable. Les sites historiques de la Bataille de la Somme offrent au visiteur une plongée dans l'histoire, tandis que le paysage verdoyant des 3 vallées séduit les amoureux de la nature.

 

Préservation du patrimoine naturel

La vallée de l'Authie est une invitation à la promenade à pied ou à vélo. Le fleuve traverse un paysage varié, entre prairies, étangs, forêts et champs. Une promenade le long du fleuve vous permettra sans doute d’observer des rapaces (buses, faucons...) qui nichent souvent dans les environs.

C'est dans la vallée de l'Ancre que s'est déroulée la bataille de la Somme. La rivière du même nom prend sa source à 15 km de la ville d'Albert. Elle traverse le jardin arboretum et plonge du haut du rempart en une belle chute d'eau.

La Somme est un fleuve qui traverse le département du même nom. Les coteaux calcaires de la vallée de la Somme constituent un paysage remarquable. Depuis les belvédères situés en haut de ces coteaux, vous pourrez apprécier les meilleurs points de vue sur la vallée et bénéficier d'informations sur la région grâce aux tables d'interprétation. Celle de l’anguillère d'Eclusier-Vaux, vous apportera par exemple des informations sur l'anguille argentée, une espèce menacée. Vous comprendrez ainsi les actions menées pour préserver l'espèce.

 

Préservation du patrimoine culturel

La fleur de coquelicot se distingue par sa ténacité. Choisie pour représenter le souvenir de la Première Guerre mondiale en Pays de la Somme, elle revêt ici un caractère symbolique. Par sa couleur rouge, elle représente le sang versé par les soldats, notamment ceux de la bataille de la Somme qui se déroula en juillet 1916 et compta plus de 440 000 morts et 600 000 blessés. La région fut profondément marquée par les pertes humaines et matérielles.

Pendant 4 mois et demi plus d'une vingtaine de nationalités (Français, Anglais, Sud-Africains, Australiens, Américains, Canadiens et même Chinois...) se sont battus dans la région. De nombreux mémoriaux et cimetières internationaux témoignent de cet épisode tragique de la guerre et rendent hommage aux soldats. Les Sud-Africains menèrent un combat difficile à Longueval et subirent des pertes importantes. Un mémorial national leur est dédié. A Gueudecourt se trouve le Mémorial terre-neuvien géré par le gouvernement du Canada. Quant au Mémorial de Thiepval, il s'agit du plus grand mémorial de guerre du Commonwealth au monde, avec 72 205 noms de soldats disparus inscrits dans la pierre. La ville d'Albert fut quasiment détruite. Aujourd'hui, tous ces mémoriaux en font l'un des principaux lieux de tourisme de mémoire autour de la Première Guerre mondiale.

 

Le fleuve de la Somme, long de 245 km, traverse le Pays du Coquelicot avant d’aller se jeter dans la Baie de Somme, 100 km en aval. Sa vallée se prête particulièrement aux activités de plein air : activités nautiques, randonnées pédestres ou à vélo. C'est l'occasion de découvrir un patrimoine naturel remarquable avec notamment 114 espèces nicheuses (oiseaux) et d'admirer les paysages reposants de la vallée de la Somme.

 

Activités nautiques

Avec ses trois rivières, la Somme, l'Ancre et l'Authie, le Pays du Coquelicot est à découvrir au fil de l'eau au cours d'une balade en bateau électrique par exemple ou en louant un petit bateau de croisière à la journée. Vous pourrez également profiter des plaisirs de l'eau en famille en louant des kayaks auprès des nombreux prestataires de la région (par exemple : www.picardie-canoe.com).

Les rivières et les étangs font de cette région un paradis pour les pêcheurs avec la présence de carpes, brochets et truites. Si la vie aquatique vous intéresse, visitez le site de l'anguillère d'Eclusier-Vaux. Des animations sont mises en place sur le site pour familiariser le public à la protection de cette espèce en voie de disparition.

 

Randonnées pédestres

Partez en randonnée au Pays du Coquelicot. 38 circuits pédestres sont à votre disposition pour découvrir les paysages des 3 vallées, les fiches sont téléchargeables gratuitement depuis le site de l'Office du Tourisme.

A vous de choisir la balade qui convient le mieux à vos envies. Par exemple, le circuit de la Montagne de Vaux vous mènera au belvédère du Vaux avec sa vue panoramique sur les étangs de la Haute-Somme. Le circuit du Château de Raincheval vous fera traverser le village et admirer l'Eglise Saint Nicolas datant du XIXe siècle, le vieux moulin de pierre ainsi que les points de vue panoramiques sur les villages alentours. Des marches sont également organisées tous les dimanches et lundis par les membres du club de randonnée.

 

Randonnées à vélo

Pour les amateurs de cyclotourisme, il est possible de découvrir la région en empruntant deux itinéraires spécialement aménagés.

Côté patrimoine, la véloroute de la Mémoire permet de rejoindre plusieurs sites majeurs de la Première Guerre mondiale. D'Amiens à Corbie en longeant l'Ancre et la Somme, cet itinéraire de 90 km vous emmène découvrir par exemple le Mémorial australien de Villers-Bretonneux ou encore le Mémorial franco-britannique de Thiepval.

Côté nature, longez le fleuve sur la véloroute de la Somme, de Saint Valéry sur Somme à Péronne : 120 km de pistes cyclables balisées vous permettront de découvrir les superbes paysages de la vallée. Des belvédères aménagés tout au long du parcours vous offrent une vue imprenable sur le fleuve. Et pour enrichir votre visite, des tables d'interprétation vous apportent des informations pratiques sur l'histoire du fleuve, la faune et la flore.

Ces deux circuits peuvent être empruntés dans leur totalité, ou par tronçon comme d’Amiens à Cappy pour la véloroute de la Somme ou d’Albert à Corbie pour la véloroute de la Mémoire. Les plans sont disponibles sur le site de l’Office du Tourisme.

 

Profondément touché pendant la Première Guerre mondiale, le Pays du Coquelicot garde en mémoire cette période de l'histoire et offre au visiteur un parcours thématique : le Circuit du Souvenir. C’est l'occasion de découvrir un patrimoine historique riche et varié avec de nombreux bâtiments classés présentant différents styles d'architecture.

 

Sur les traces de la Grande Guerre

La Bataille de la Somme, en juillet 1916, figure comme l'un des événements les plus marquants de la Première Guerre mondiale. Les pertes humaines (près de 580 000 morts et 600 000 blessés) et matérielles marquèrent à jamais les consciences et le territoire. L'Anneau de la mémoire et le Mémorial international de Notre-Dame de Lorette rendent hommage aux soldats disparus. Inauguré à l'occasion du centenaire de la guerre, le mémorial a été conçu par l'architecte Philippe Prost. L'Anneau mesure 345 mètres et pèse 300 tonnes. Il est tapissé de tous les noms des soldats.

Pour mieux comprendre cette page de l'histoire, suivez le Circuit du Souvenir qui vous emmène d'Albert à Péronne sur les traces des soldats. Vestiges de combats, cimetières, mémoriaux jalonnent ce parcours érigé à la mémoire de tous les soldats, toutes nationalités confondus (28 au total). Parmi les sites principaux figure le Musée de la Somme à Albert, le Mémorial et Musée sud-africain de Longueval ou encore l'Historial de la Grande Guerre. Ce musée de référence présente une collection de 70 000 objets de la guerre, français et internationaux : uniformes, affiches, vaisselle, photographies.

Le trou de mine de la Boiselle témoigne de la férocité de cette guerre. Le cratère de 90 m de diamètre et 22 m de profondeur fut causé par 30 tonnes d'explosifs. Le petit train de la Haute-Somme vous embarque pour une balade sur la ligne de défense construite par les alliés. Autre site phare : le Mémorial franco-britannique de Thiepval, plus grand mémorial de guerre britannique au monde. Il affiche plus de 72 000 noms de soldats sans sépulture, morts au front. Pour une immersion en situation, le parc terre-neuvien de Beaumont Hamel vous propose un parcours dans son réseau de tranchées.

 

2014-2018 : le centenaire de la Grande Guerre

A l'occasion du centenaire de la Grande Guerre de nombreux événements culturels sont organisés jusqu’en 2018. Voici une sélection parmi tous ceux que vous pouvez retrouver sur le site du centenaire :

  • Jusqu'en 2018 : exposition Grande Guerre 14-18 au Pays du Coquelicot à Morlancourt ainsi que l'exposition « les Lignes du temps de 14-18 » à Millencourt/Miraumont : objets, photos, lettres, livres, armes témoignent de cet épisode tragique de l'histoire.
  • 1er juillet 2017 : cérémonie du 101e anniversaire de la Bataille de la Somme. La cérémonie se déroulera pendant toute la journée sur des sites phares : depuis le trou de mine de la Boiselle, jusqu’à la Basilique Notre-Dame de Brebières à Albert, en passant par le Mémorial franco-britannique à Thiepval.
  • 11 novembre 2017 : 5e rencontre « Il y a 100 ans » au théâtre du jeu de paume d'Albert. Des conférences et débats auront lieu entre les historiens locaux du Pays du Coquelicot sur le thème « des Sites et des Traces ».

 

Un patrimoine historique et culturel varié

Le Pays du Coquelicot, c'est aussi un paysage architectural remarquable. Avec notamment la basilique néo-byzantine d'Albert : Notre-Dame de Brebières. Son édifice de briques et pierres blanches est surmonté d'une tour de 70 mètres. Au sommet culmine la Vierge dorée. En 1915, un obus allemand toucha le clocher et endommagea la Vierge qui resta suspendue à l'horizontal. Une croyance se propagea chez les soldats : sa chute signifierait la fin de la guerre. En 1918, la Vierge s'écroula. L’église fut ensuite reconstruite à l’identique.

Après sa destruction, quasi totale, sous les obus allemands, la ville d'Albert fut reconstruite dans un style Art Déco, sobre et géométrique. Autre site phare d'Albert, le Musée de l'Epopée de l'Industrie et de l'Aéronautique rassemble une quarantaine d'avions anciens. A Bray-sur-Somme, ne manquez pas l'église Saint-Nicolas. Son architecture originale allie un style roman élancé et un style gothique vouté. Elle présente entre autre un clocher massif achevé en 1745, du mobilier ancien et un bas-relief représentant l'emblème de François 1er : la salamandre. D'un point de vue architectural, l'église apparaît comme une transition entre Moyen-Age et Renaissance.

 

Profitez de la gastronomie d'inspiration picarde et des établissements de charme de la Somme. Pour un séjour agréable au Pays du Coquelicot, voici quelques suggestions de bonnes adresses.

 

Où dormir

 

  • Hôtel de la Basilique, à Albert : établissement convivial situé en centre-ville face à la Basilique. A partir de 54€/ nuit - www.hoteldelabasilique.fr - 5 rue Gambetta, 80300 Albert - 03 22 75 04 71

 

  • Hôtel de la Paix, à Albert : ambiance familiale et portions copieuses au restaurant. A partir de 90€/ nuit - www.hoteldelapaixalbert.com - 43 rue Victor Hugo, 80300 Albert - 03 22 75 01 64

 

  • Le Royal Picardie, à Albert : hôtel de charme et restaurant convivial. A partir de 70€/ nuit - www.royalpicardie.com - 138 avenue du Général Leclerc, 80200 Albert - 03 22 75 37 00

 

  • Aux trésors d’Apolline, à Acheux en Amienois : chambres indépendantes et grand jardin. A partir de 85€/ nuit - www.auxtresorsdapolline.fr/gite/ - 2 bis rue Marie-Marguerite, 80560 Acheux-en-Amiénois - 09 66 94 14 06

 

  • Le Pré Fleuri, à Curlu : grande demeure entourée de pelouse. A partir de 45€/ nuit - www.leprefleuri.com - Rue de Maurepas, 80360 Curlu - 03 22 84 16 16

 

 

  • Butterworth Farm, à Pozières : décor d'inspiration fermière. A partir de 80€/ nuit - www.butterworth-cottage.com - Route de Bazentin, Chemin George Butterworth, 80300 Pozières - 03 22 74 04 47

 

Où manger

 

  • Auberge de la Vallée d’Ancre, à Authuille : cadre convivial et cuisine traditionnelle. www.auberge-ancre.fr - 6 rue du Moulin, 80300 Authuille - 03 22 75 15 18

 

  • La Taverne du Cochon Salé, à Authuille : décor rustique et cuisine raffinée. 29 rue Albert, 80300 Authuille - 03 22 75 46 14

 

  • L’Auberge du manoir, à Acheux-en-Amiénois : cuisine authentique d'inspiration picarde. 7 rue de Louvencourt, 80560 Acheux-en-Amiénois - 03 22 76 48 40

 

  • L’Auberge de Suzanne, à Suzanne : accueil chaleureux et cadre rustique. 2 rue du Calvaire, 80340 Suzanne - 03 22 76 03 01

 

  • Le Domaine des P’tits Bouchons, à Eclusier-Vaux : cadre verdoyant et menus variés. www.somme-tourisme.com - 3 chemin d'Eclusier, 80340 Eclusier-Vaux - 06 99 88 86 88

 

  • Hygge Café, à Albert : établissement familial et cuisine généreuse. 29 place d’Armes, 80300 Albert - 03 22 75 47 12

 

 

Autres destinations

Voir toutes les destinations