Manosque - Voyage au Pays de Giono


 

Avec son architecture préservée, ses ruelles piétonnes, ses places arborées, ses fontaines, ses terrasses et les magnifiques paysages des Alpes du Sud, Manosque est une destination prisée en Haute-Provence. Sa culture méditerranéenne, la vie dans ses montagnes pastorales ont été admirablement décrites par Jean Giono. La cité provençale rend aujourd’hui honneur à son illustre écrivain avec le Festival Les Correspondances qui lui a valu la distinction du concours EDEN 2008 « Tourisme et Patrimoine immatériel ».

Un patrimoine millénaire

Pleine de charme, la vieille ville de Manosque est délimitée par les vestiges de remparts datant du Moyen-Age. Ses ruelles étroites bordées de hautes maisons invitent à la flânerie. Rien de mieux qu’une balade pour admirer les nombreux monuments historiques :

  • les Portes Saunerie et Soubeyran et les anciens remparts, construits au Moyen-Age pour protéger la ville des compagnies de mercenaires qui sévissaient dans la région,
  • Saint-Sauveur, une église romane du XIIe siècle abritant un orgue remarquable du XVIIe siècle,
  • sans oublier les nombreux hôtels particuliers classiques, les nombreuses places et les très belles fontaines typiquement provençales.

 

Un festival hors du commun

Si Manosque a été lauréat du concours EDEN 2008 « Tourisme et Patrimoine immatériel », c’est grâce au Festival littéraire Les Correspondances que la ville provençale organise en hommage à l’enfant du pays, Jean Giono. Le monde de Giono, c’est celui des alpages provençaux, de la dureté de la vie en Haute-Provence, des villages et des villes de la région : rarement un écrivain n’a autant placé sa région d’origine au cœur de sa littérature.

« Les Correspondances » inventent sans cesse de nouveaux modes de rencontres entre le public et les textes à travers lectures, concerts, conférences (voir l'onglet Concours EDEN). Le festival promeut la littérature vivante, il met à l’honneur les auteurs reconnus autant que les jeunes écrivains. Un grand succès, à ne pas manquer chaque année en septembre.

Mais vous pouvez aussi découvrir Manosque et son célèbre écrivain l’été. En août, les Rencontres Giono sont un évènement littéraire qui se concentre sur l’œuvre de l’auteur. Autour d’un thème issu de ses œuvres, des lectures, des concerts, des cafés littéraires et des expositions sont organisés dans la ville et ses alentours.

 

Une nature somptueuse

Venir à Manosque, c’est aussi découvrir la superbe nature des Alpes du Sud, avec de lumineux sommets de calcaires, des garrigues, des alpages, des vallées plantées de vignes, d’oliviers et de lavande. Le territoire est parsemé de villages perchés et offre de nombreuses opportunités de sports de plein air (voir l'onglet Nature).

Partez en excursion dans le Lubéron ou dans les gorges du Verdon, dans les Monts du Vaucluse ou sur le plateau de Valensole aux immenses champs de lavande. Découvrez tous les usages de cette fleur, « or bleu » de la région, au cours des fêtes de la lavande organisées tout au long de l’été dans les villages des environs : parfums, cosmétiques, huiles essentielles, miel... 

 

Manosque a été primée au concours EDEN pour le Festival Les Correspondances. Celui-ci est dédié à Jean Giono, l’auteur du « Hussard sur le Toit » dont les racines provençales imprègnent la plupart des ouvrages. Ce festival aborde la littérature contemporaine sous des angles variés, mêlant l’écriture à la musique, au théâtre et même à la sculpture.

 

Les Correspondances, une révolution française en littérature

En participant aux Correspondances, vous expérimenterez un évènement touristique et littéraire passionnant. Lectures, cafés littéraires, concerts, ateliers d’écriture, animations : au pays de Jean Giono, le Festival Les Correspondances multiplie les formules et les supports pour faire vivre l’écriture.

Au fil des éditions, l’évènement n’a cessé de déployer des innovations : inviter comédiens, musiciens et même plasticiens à s’approprier les textes et créer autour, confier de nombreuses animations aux auteurs en résidence ou encore installer des écritoires dans toute la ville pour inciter chacun à participer. Il prend le contre-pied des foires et salons du livre : il n’a pas de lieu fixe, mais au contraire fait vivre les lieux de la ville, les places, les cafés. Une autre manière de découvrir Manosque.

En journée, vous assistez aux lectures, correspondances entre textes et autres animations littéraires en plein air dans le vieux Manosque, dans une ambiance très conviviale. Le soir venu, les évènements prennent davantage la forme d’un spectacle, les textes étant mis en voix par comédiens et musiciens. Au programme : lecture chantée dans le grand théâtre, « battle littéraire » sur une place du vieux Manosque, initiation à l’esperanto à la Maison des associations, création de cartes postales sonores ouverte à tous au Centre Jean Giono...

 

Les Rencontres Giono, un voyage sur les pas de l’auteur

Dans un esprit différent, le Festival Les Rencontres Giono contribue aussi à la richesse littéraire de Manosque. Grâce à cet évènement d’août axé sur la rencontre entre l’œuvre, les lieux et les paysages, vous redécouvrirez les textes de l’auteur à travers les espaces qui l’ont inspiré. Vous aurez aussi l’occasion de vous lancer sur un itinéraire dans Manosque et en Haute-Provence thématisé par les intrigues, les personnages et les descriptions de l’œuvre de Jean Giono.

Toute la région s’inscrit d’ailleurs dans l’innovation littéraire. A 25 km de Manosque, la ville de Forcalquier a créé un pôle d’excellence rurale du livre et de l’écriture comprenant un hôtel d’entreprises dédié aux métiers du livre, la réhabilitation d’une maison provençale pour accueillir des écrivains en résidence ou encore la création d’une médiathèque. Autre acteur culturel du département, la médiathèque départementale des Alpes-de-Haute-Provence met en avant la culture du conte en Provence avec le Festival Rencontres de la Parole chaque mois d’août à Digne-les-Bains.

 

Le Pays de Manosque, au sud-ouest des Alpes-de-Haute-Provence, s’étend sur la basse Durance, vallée lumineuse bordée de massifs préalpins où s’épanouissent garrigues, champs de lavande, forêts méditerranéennes et alpages caillouteux. Pays des moutons et des villages perchés, c’est un terrain formidable pour la randonnée, les simples balades et le cyclotourisme. Le Parc Naturel Régional du Verdon, avec ses gorges et le Lac de Sainte-Croix, est le paradis du canyoning, du rafting, du canoë-kayak, de la voile et d’autres activités aquatiques, mais aussi de l’escalade.

 

Les massifs préalpins : paradis du randonneur

Au départ même de Manosque, vous aurez le loisir de découvrir toutes les beautés de la Haute-Provence : sa végétation méditerranéenne, sa lumière, ses plantes dont l’incontournable lavande, et son patrimoine rural. L’Office du Tourisme de la ville propose plusieurs itinéraires à pied depuis la ville. Par exemple, le sentier de Bellevue, court et accessible à tous, offre de belles vues sur les massifs alentours. Dans le centre-ville, un itinéraire fléché permet de ne rien rater des principaux monuments.

A proximité immédiate, le Parc Naturel Régional du Lubéron, le plateau de Valensole, les Monts du Vaucluse et le Parc Naturel Régional du Verdon sont de formidables espaces naturels de basse ou moyenne montagne. Vous pourrez parcourir à pied ou à vélo les champs de lavande entre Valensole et Gréoux-les-Bains (location de vélos à Valensole ou Gréoux). A moins que vous n’optiez pour une balade à cheval dans les vignobles du Lubéron (centres équestres à Cucuron ou Mérindol). Votre parcours sera ponctué par des villages perchés à l’architecture provençale : Banon, Dauphin, Mane, Cruis, Riez, Simiane-la-Rotonde, Forcalquier, Moustier-Sainte-Marie…

 

Sports d’eau et de falaises dans le Verdon ou sur la Durance

La Durance et le Verdon ont formé des vallées fluviales aux paysages splendides, se frayant parfois un passage forcé à travers les massifs calcaires. Le Verdon a notamment forgé des gorges magnifiques, le plus grand et l’un des plus beaux canyons de France. Ces cours d’eau sont un paradis pour les sports d’eau et d’aventure, du canyoning au rafting en passant par les descentes à canoë.

Le Lac de Sainte-Croix, né d’un barrage sur le Verdon, est une merveilleuse base de loisir à ciel ouvert pour tous les amateurs de baignade et de sports nautiques. Ses plages invitent au farniente et vous pouvez y pratiquer la voile, le kitesurf et les sorties en barque. Pour les familles, les villages de Sainte-Croix-du-Verdon, de Bauduen et Les Salles-sur-Verdon sont parfaits pour un séjour alliant plage et découverte de la région.

Le Verdon, avec ses falaises vertigineuses, est un des spots favoris des grimpeurs en Provence. Du novice au grimpeur confirmé en quête de grandes voies, c’est un véritable paradis de l’escalade qui se déploie de Castellane à Gréoux-les-Bains en passant par Moustier-Sainte-Marie. N’hésitez pas à faire appel à un guide accompagnateur pour découvrir au mieux les voies adaptées à votre niveau !

 

Avec son centre médiéval et sa tradition littéraire, Manosque est une ville où la culture se vit concrètement. En dehors des festivals, la cité vous livre son âme au gré de ses ruelles et de ses monuments. Sa dimension littéraire se ressent en visitant la maison de Jean Giono ou son Centre littéraire, ou bien en participant aux Promenades Littéraires autour de la ville. Au fil de vos pérégrinations, vous expérimenterez une culture toute provençale, celle des produits de la terre : olives, vin, miel, amandes, lavande et produits de l’élevage…

 

Manosque, ville de culture

La cité de Jean Giono, auteur du « Hussard sur le toit », livre à tous ses visiteurs une bouffée de culture. Si en août et en septembre, le paroxysme est atteint au cours des festivals littéraires (voir l'onglet Concours EDEN), vous ne serez pas en reste tout au long de l’année, en visitant la Maison de Jean Giono, qui vous ouvre l’univers intime de l’écrivain manosquin. Une autre visite est incontournable : celle du Centre Jean Giono. Cet espace littéraire culturel propose des parcours scénographiés, des expositions temporaires et des ateliers sur l’œuvre de Giono et la littérature en général.

Autre manière d’investir le lien entre littérature et pays : les promenades littéraires autour de Manosque, orchestrées par le Centre Jean Giono. Elles sont d’un double intérêt : mieux comprendre l’œuvre de Giono en découvrant les sites qui l’ont inspiré, et découvrir la Haute-Provence en comprenant la dimension littéraire de ses sites. Elles varient chaque année et ont lieu principalement en été.

Enfin, Manosque raconte des siècles de culture à travers ses monuments. Son centre historique, datant du Moyen-Age, est parfaitement préservé. Il est un véritable festival de l’art de la pierre et de l’urbanisme, avec ses placettes, ses ruelles, ses nombreux édifices des siècles précédents : portes médiévales, églises romanes, hôtel de ville Renaissance, hôtels particuliers du XVIIe siècle, fontaines provençales… Plusieurs itinéraires de découverte existent, par exemple pour les familles (accompagné d’un livret pour les enfants) ou autour des fontaines si caractéristiques de l’urbanisme provençal.

 

Les savoir-faire provençaux

Le Pays de Manosque, ce sont aussi des traditions agricoles et pastorales réputées.

Le plateau de Valensole offre la plus grande concentration en France de champs de lavande. Un circuit d’une journée en voiture permet d’explorer la région. Dans la plupart des villages traversés, comme à Valensole ou à Gréoux-les-Bains, des boutiques proposent de nombreux produits dérivés de cette plante prodigieuse, des parfums aux huiles essentielles. L’apiculture est aussi en fête dans la région et vous pourrez y déguster des miels délicieux, dont naturellement beaucoup de miels de lavande.

La vallée de la Durance et le Lubéron produisent de succulentes olives, des amandes, et de bons vins rouges et rosés. Les hauts-plateaux au-dessus de Manosque sont quant à eux l’apanage des troupeaux et de leurs produits laitiers. Le Banon est un délicieux fromage de chèvre produit dans les collines chères à Giono, dans le décor qui servit si souvent de cadre à ses intrigues. Autant de produits que vous trouverez directement auprès des producteurs ou dans les commerces locaux comme auprès du Groupement des Oléiculteurs de Haute-Provence et du Lubéron (209 boulevard du Temps Perdu à Manosque), des Vergers de Saint Roustagne (Le Clos de Portales à Manosque) ou encore de la Cave de la Madeleine (à Volx).

 

Manosque regorge de lieux de charme pour séjourner : hôtels, gîtes ou chambres d’hôtes. Et pour le plaisir des papilles, les produits provençaux sont la base d’une cuisine méditerranéenne délicieuse, à déguster dans les nombreux restaurants de la ville. Ici, la tradition provençale à base d’huile d’olives et de légumes du soleil rencontre la créativité de chefs, ce qui fait de Manosque une belle étape gastronomique lors d’un séjour en Haute-Provence.

 

Où dormir

 

  • Hôtel du Pré Saint-Michel, à Manosque : un hôtel de charme sur les hauteurs de Manosque, au calme, avec un jardin verdoyant et une grande piscine chauffée. A partir de 67 €/ nuit - www.presaintmichel.com - 435 montée de la Mort d’Imbert, 04100 Manosque - 04 92 72 14 27

 

  • Hôtel du Terreau, à Manosque : cet établissement se tient au cœur de la vieille ville, au pied de la colline du Mont d’Or. Dans cet ancien relais de poste, vous trouverez des chambres charmantes et confortables, climatisées. A partir de 43 €/ nuit - www.hotelmanosque.fr - 21 place du Terreau, 04100 Manosque - 04 92 72 15 50

 

  • La bastide de l’Adrech, à Manosque : aux portes du Lubéron, cette magnifique bastide traditionnelle avec son parc ombragé a été rénovée avec soin pour être aménagée en chambres d’hôtes de cachet et en gîtes pour 2 à 7 personnes. A partir de 78€/ nuit - www.bastide-adrech.com - Avenue des Serrets, 04100 Manosque - 04 92 71 14 18

 

  • Un jardin en ville, à Manosque : dans une jolie villa de maître d’un quartier calme à 800 m de la vieille ville, des chambres décorées avec goût donnant sur un très beau jardin fleuri propice à la détente. A partir de 55 €/ nuit - www.chambresprovence.com - 8 avenue de la Libération, 04100 Manosque - 04 92 71 17 40

 

Où manger

 

  • Restaurant Dominique Bucaille, à Manosque : Dans une bastide de charme des hauteurs de Manosque, le Chef s’adonne à une haute gastronomie provençale. Une étoile Michelin pour une cuisine créative qui peut compter sur des produits d’excellence du terroir régional. www.dominique-bucaille.com - 715 avenue des Savels, 04100 Manosque - 04 92 77 59 37

 

  • Le Cassandra, à Manosque : au cœur de la vieille ville sur la place du Terreau, cette institution sert une lumineuse cuisine provençale. Une halte de sérénité et de saveurs. www.restaurantlecassandra.sitew.com - 23 place du Terreau, 04100 Manosque - 04 92 87 65 09

 

  • L’Antre Deux, à Manosque : une cuisine traditionnelle à base de produits frais et locaux, concoctée avec toute la finesse provençale. Les plats sont aussi beaux que bons, et le cadre du petit bistrot de ville revisité est aussi sobre qu’agréable. 3, place du Terreau, 04100 Manosque - 04 92 75 61 83

 

  • Le café du coin, à Manosque : Un petit café brasserie très chaleureux, au cadre agréable, qui sert de très bons plats de bistrot à midi et offre tout le charme d’un café du Midi. http://lecafeducoin.blogspot.fr - 20 rue du Soubeyran, 04100 Manosque - 04 92 72 10 13

 

Autres destinations

Voir toutes les destinations